Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Dans le cadre de la création du parc national des calanques, l’Apnel s’est associé à une trentaine d’associations pour défendre l’intérêt du massif naturel des calanques et ses richesses.
Ces associations sont représentés par un collectif dont 3 membres actifs ont été reçu au ministère de l’écologie et du développement durable.
Voici la lettre de l’Apnel, écrite par Jacques Freeman et par moi, qui a été remise au ministère pour soutenir cette initiative.

*************
A l’attention de Monsieur Jean-Louis Borloo
Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer

Objet : votre soutien au projet de Parc national des Calanques

Monsieur le ministre,

A Marseille, comme partout en France, le développement tentaculaire des périphéries urbaines met en péril les derniers espaces naturels. C’est la raison pour laquelle la création de nouveaux parcs nationaux semble urgente, et en adéquation avec les résolutions du Grenelle de l’environnement.

Le projet de parc dans les Calanques, préservant l’intégrité de la faune et de la flore, ainsi que les paysages, est depuis longtemps souhaité par une population très impliquée dans la protection de la nature : les naturistes.
L’APNEL, comme toutes les associations regroupées dans ce collectif, aspire à ce que, dans cet espace fragile, les intérêts de la nature soient prioritaires. Ainsi, pour éviter qu’un tourisme de masse ne dégrade rapidement le site, il serait sage d’éviter la présence de parkings à l’intérieur même du parc.

L’aménagement de ce parc prévoit également de résoudre le problème du rejet des égouts à Cortiou, d’édifier une Maison des calanques, afin de sensibiliser jeunes et moins jeunes à l’éco-responsabilité, pour que nous puissions le léguer, préservé, aux générations futures.

Il serait vraiment regrettable que les égoïsmes, les intérêts particuliers et les corporatismes mettent à mal ce projet. Aidez-nous, Monsieur le ministre, à protéger ces paysages uniques en Europe. Faite vôtre la définition de notre art de vivre en liberté : « le naturisme est une manière de vivre libre et en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, ayant pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement ».[/COLOR]

En espérant avoir un jour le plaisir de vous rencontrer, acceptez, Monsieur le ministre, nos plus respectueuses salutations.

juin 15th, 2010

Posted In: Non classé

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php