Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Texte de Christian G. ©

Montréal, bloqué l’hiver par d’épaisses glaces, est pourtant plus au sud que Brest ! 
La différence entre Montréal et Brest tient au Gulf Stream, ce courant qui apporte sur les côtes d’Europe les eaux tièdes du golfe du Mexique.

Or le Golf Stream est malade du réchauffement climatique. 
Il est évidemment difficile d’expliquer aux négationnistes du réchauffement climatique que de la chaleur puisse produire du froid (encore que la gargoulette qui refroidit l’eau quand on l’expose au soleil en fournisse un bel exemple), donc cela étonne que Brest et l’ensemble du littoral français risquent d’être un jour bloqués l’hiver par les glaces comme le Canada.

Selon les données actuelles, ce risque est réel mais représente le scénario noir. Les climatologues espèrent que l’affaiblissement observé de 15% du Gulf Stream se limitera à l’affaiblissement, sans aller jusqu’à la glaciation. Espérons !

Extrait d’article de Sciences et Avenir :

Le bon fonctionnement de ce courant repose sur un équilibre subtil entre température et salinité. Or, du fait du réchauffement planétaire en cours, « les glaces de l’Arctique canadien et des calottes glaciaires fondent et libèrent de grandes quantités d’eau douce, qui abaissent la densité des eaux de surface. Celles-ci ont plus de mal à plonger. On assiste donc à un ralentissement de la circulation profonde », explique Gilles Reverdin, chercheur à l’Institut Pierre et Simon Laplace. Le déclin serait actuellement de 15%… De plus, poursuit l’océanographe, « le Gulf Stream tend à aller plus au nord, du côté des Etats-Unis, et l’on observe un dipôle d’anomalies chaudes au large des côtes nord-américaines et d’anomalies froides au sud du Groenland.

novembre 6th, 2019

Posted In: Ecologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php