Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Sous couverts de liberté et d’égalité de traitements, quelques intégristes religieux tentent de mettre en exergue le naturisme militant pour démontrer que la société dénigrent leur droit. Voici une réflexion de Jean-François de l’APNEL sur ce thème.

Sur la question plus précise de la burqa et de l’intégrisme religieux dans son ensemble :

Je pense qu’il ne faut jamais, pour ce qui nous concerne, en rester au terrain de la « liberté vestimentaire ».  C’est justement ce qu’essayent de faire nos détracteurs, pour mieux pouvoir nous opposer comme deux extrêmes aussi inacceptables l’un comme l’autre, afin de nous renvoyer dos à dos et nous annihiler.

La nudité n’étant pour nous que la résultante d’une philosophie de vie, il nous faut donc nous positionner sur le terrain de la liberté d’expression, du droit à la personnalité et à l’identité (simplement humaine). Mais les tenants de l’intégrisme religieux pourraient alors dire « mais nous aussi c’est ça ». Sauf que le message qu’envoient à la société leurs façons de faire et leurs « symboles vestimentaires », n’est pas du tout du même ordre.

Et c’est la que dans la comparaison des deux démarches, la « pesée » peut se faire : la loi a déjà fixe un certain nombre de bornes qui limitent l’expression de la liberté. Pas en fonction de ce « que j’aime ou j’aime pas », de « ce que certains veulent ou ne veulent pas », mais en fonction de valeurs inscrites dans notre droit, parmi lesquels la laïcité, l’égalité (notamment hommes/femmes), la condamnation de tout mauvais traitement infligé à l’être humain, la fraternité et le rejet de toute mise à l’écart de quelque partie du corps social que ce soit (mixité). Mais bon,  il serait trop long de développer cette réflexion pour être exhaustif. 

Bref, je suis convaincu que dans notre cas, tant sur le plan de la symbolique que de la réalité des situations, nous passons haut la main l’examen « en adéquation de notre démarche avec les valeurs républicaines ». Ce qui ne sera certainement pas le cas des partisans de la burqa ou de tout autre intégrisme religieux, qui sous-tend un ensemble de valeurs (et de modes de vie) totalement en dehors de ce pacte républicain, bien ancre chez nous.
Il y a « quelques temps » de cela, de nombreuses personnes courageuses sont entrées en action en disant « le fascisme ne passera pas ». Aujourd’hui j’ai envie de dire levons-nous et contribuons aussi, à notre niveau, au combat contre l’obscurantisme et la réaction moralisatrice qui tente un retour en force. Pour moi, tous ces « épiphénomènes » ne sont que le chant du cygne, qui accompagnent l’irrésistible mouvement de sécularisation.
Scan10506

 

août 7th, 2015

Posted In: La loi et le naturisme, Naturisme en liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php