Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

http://www.lepoint.fr/monde/golshifteh-farahani-le-sein-qui-enflamme-l-iran-19-01-2012-1421026_24.php

C’est un cliché qui enflamme la République islamique. Golshifteh Farahani, actrice iranienne de 29 ans, s’est attiré les foudres des ayatollahs après avoir posé nue dans Le Figaro Madame. Dans une vidéo intitulée Corps et âmes, la superstar iranienne, exilée en France depuis 2009, se déshabille aux côtés de trente autres acteurs nominés aux prochains Césars pour le prix du meilleur espoir. Mais, à la différence de ses collègues, Golshifteh Farahani se laisse aller à dévoiler un sein, avant de lancer un saisissant « de vos rêves, je serai la chair ». Un message qui n’a pas été du goût des autorités de la République islamique, qui ont suggéré à l’actrice de ne plus remettre un pied dans le pays. …

« J’ai été avertie par un responsable du ministère de la Culture et de la guidance islamique que l’Iran n’avait plus besoin d’acteurs et d’artistes », indique au Telegraph Golshifteh Farahani. Selon l’actrice, le responsable lui aurait alors signifié d' »offrir ses services artistiques ailleurs ». Une interdiction qui n’est pas une nouveauté en soi. En 2008, l’actrice avait déjà « choqué » Téhéran, après être apparue, dévoilée, aux côtés de Leonardo DiCaprio et de Russell Crowe, à l’avant-première de la superproduction hollywoodienne Mensonges d’État. Plus embarrassant pour la République islamique, la jeune Iranienne a activement soutenu, depuis Paris, le mouvement vert d’opposition à la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad en 2009.


Actrice internationale vivant à Paris, Golshifteh Farahani est une des actrices les plus populaires en Iran. © capture d’écran Facebook

janvier 21st, 2012

Posted In: Culture

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php