Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

On aimerait croire qu’en 2022, le naturisme ne soit plus censuré dans les librairies françaises mais ce n’est manifestement pas le cas.

En octobre 2021, j’obtiens l’accord du responsable du secteur librairie que le samedi 4 juin, je réaliserai une séance dédicace à Cultura Toulon pour mon livre auto-édité « 120 ans de naturisme à Marseille ». Cette date est calée et confirmée.

A ma grande surprise, hier, je reçois un mail de l’adjoint du secteur librairie de l’enseigne pour me dire que ma séance est annulée. Car entre temps, le responsable a changé (et ça se voit, cette fois, il y a des fautes d’orthographes). J’en déduis que selon le personnel, les accords avec les écrivains changent avec cette enseigne. Finalement, chacun décide en fonction de ses préjugés et de son ouverture d’esprit.

Il faut savoir que seul le chef de secteur est habilité à choisir les auteurs qu’il accueille, même le directeur de magasin ne contrôle pas le choix de ces séances de dédicaces.

La raison de cette annulation soudaine et tardive est que le sujet de mon livre ne serait pas grand public. Voir l’extrait de la réponse ci-dessous (fautes comprises) :

« J’ai le regret de vous informer que je vais être dans l’obligation, en accord avec ma chef secteur, mon directeur de magasin et le siège lui-même, d’annuler votre séance de dédicace du samedi 4 Juin, au regard du thème abordé par votre livre. En effet, la politique de l’enseigne est d’avoir une offre produit qui soit le plus grand publique possible, et ceci est d’autant plus vrai pour un évènement comme une séance de dédicaces. »

Or avec 4,7 millions de pratiquants réguliers, dont 2,1 millions de français et 2,6 millions d’étrangers, on peut difficilement dire que le naturisme n’est pas grand public (sans faute). Juste pour comparer, nous sommes plus nombreux que les chasseurs !! De plus, 11 millions de français sont prêts à faire l’expérience (Sondage IFOP 2015 pour le Cluster Tourisme et Naturisme d’Atout France).

mars 11th, 2022

Posted In: Association Naturiste Phocéenne, Culture, Histoire du naturisme

9 Comments

  • rupester dit :

    Mr Saurez allez sur les plages naturistes (on y trouve à 75% des retraités même en Aout !) et arrêtez de propager de faux chiffres de la pratique naturiste en France.
    Cela fait bien longtemps qu’il n’y a plus 2,1 millions de naturistes réguliers. La FFN se ridiculise en diffusant ces chiffres.

    • marseilleman dit :

      De 1, ces chiffres sont pris à partir des entrées dans les centres de vacances naturistes car il est impossible de chiffrer la fréquentation des plages. Ceci semble évident, vous devriez le comprendre.

      De 2, en tant que président d’une association naturiste, évidemment, je fréquente les plages. Là aussi, ça semble logique.

      De 3, c’est vous qui vous ridiculisez.

  • rupester dit :

    Mr Saurez,
    Votre demande de dédicace en librairie a été rejetée parce que la direction sait que le naturisme interesse de moins en moins de monde.

    1. Les très grands centres naturistes en bord de mer qui sont seulement 4 ou 5 ont une capacité maximale de 20 000 naturistes.
    2. les clubs du soleil et autres associations sont en quasi cessation d’activité faute de renouvellement des membres
    3. les centres naturistes moyens (hors bord de mer) attirent chaque année moins de 100 000 naturiste.
    4. j’ai fait un comptage en Aout avec excellente météo , sur plusieurs journées sur une grande plage naturiste de l’Atlantique et j’y ai dénombré un maximum de 300 personnes avec souvent les mêmes qui reviennent.
    5. le naturisme en dehors du littoral est quasi inexistant
    6. la FFN revendique 13 000 membres
    7. Le naturisme disparait peu à peu (en raison de l’urbanisation) des départements historiques comme les Alpes-Maritimes et le Var.
    8. les forums des sites naturistes sur internet n’attirent que des vieux
    8. les villes qui ne sont pas dupes et connaissent parfaitement les vrais chiffres de pratiquants naturistes et la demande qui va avec, suppriment les plages naturistes pour les donner à d’autres activités

    Le nombre de 2 millions de pratiquants est absolument farfelu.
    Il y a en 2022 probablement moins de 500 000 pratiquants réguliers dont moins de 15 000 inscrits à la FFN

    Diffuser vers les médias des chiffres surévalués contribueront faire tomber le naturisme dans la marginalité

    • marseilleman dit :

      Totalement faux, vous n’en savez strictement rien. Ma séance de dédicaces a été annulé à cause d’un changement de personnel. Celui qui a pris la place du responsable licencié était en guerre avec ce dernier, quand il a pris sa place, il a fait tout l’inverse de ce qu’il avait mis en place.

      1 – Capacité de 20 000 naturistes ….. qui sont renouvelés CHAQUE SEMAINE, sauf pour les vacanciers qui y séjournent 2 ou 3 semaines donc, on va dire qu’il y a un renouvellement d’au moins 15 000 vacanciers par semaines. Sans compter les visites à la journée.

      2 – Les CS sont en cessation d’activités parce qu’ils proposent des activités qui n’intéressent pas les jeunes, voire refusent d’accueillir les jeunes (à cause du bruit qu’ils causent).

      3 – Je sais pas d’ou vous sortez ces chiffres.

      4 – Je suis allé à Euronat et à Monta, ma femme et moi, ne sommes pas allés à la plage, donc vos chiffres sont contestables surtout qu’on doit pas être les seuls.

      5 – C’est vous qui le dites.

      6 – Non, pas « membres » mais « licenciés », c’est différent. C’est comme chez les syndicats, beaucoup de sympathisants mais peu d’adhérents.

      7 – Raison de plus pour être militants et défendre nos valeurs et nos droits

      8 – Les forums ne sont plus utilisés par les jeunes. C’est dépassé. Ils utilisent Facebook, pour les 30/50 ans, Twitter ou Whatsapp’. Ca n’a rien à voir avec le naturisme.

      9 – Chaque année, il y a de nouveaux arrêtés autorisant le naturisme (A Marseille, cette année). A Hyères, l’année dernière avec l’extension de 300 mètres de la plage naturiste des Salins. A Serre Ponçon, en 2020, etc…

      Vous, vous voyez le verre à moitié vide et vous vous morfondez dans le défaitisme, c’est pas ma façon de voir les choses. N’entrainez pas les autres dans votre pessimisme.

      L’ANP (de Marseille) enregistre chaque année 40 nouveaux adhérents (dont en moyenne 20 nouveaux naturistes), je pense pas que ce soit un symbole de régression du naturisme.

  • rupester dit :

    En tant qu’importante association naturiste, vous dites que l’ANP enregistre 40 nouvelles adhésions annuelles.
    Mais, sur la même période, combien de non-renouvellements ?
    Combien de membres, à jour de cotisation, au total ?

    • marseilleman dit :

      Depuis 5 ou 6 ans, nous enregistrons chaque année 30 à 40 nouvelles adhésions. Nous en perdons à peu prés 20 à 35 chaque année pour X raisons (des adhérents qui oublient de renouveler leur adhésion et qu’on retrouve l’année suivante, des déménagements, des divorces, décès, perte de revenus, manque de temps libre mais aussi des gens qui pensaient trouver « autre chose »).
      La première année de fonctionnement, en 2011, nous avions 70 adhérents.
      Nous comptons 253 adhérents à jour de leur cotisation dont à peu près 40 qui sont adhérents d’autres associations naturistes.

  • rupester dit :

    Alors que vous êtes à la tête d’une forte association naturiste pour la seconde ville de France en population, et que celle ci compte moins de 300 adhérents , comment continuer à faire croire à ce chiffre absurde de plus de 2 millions sur la France ?
    La FFN ferait bien de se rendre compte que propager des mensonges pour jouer les puissants et « montrer ses muscles » finira par se retourner contre elle.

    • marseilleman dit :

      Apparemment, vous pensez que tous les naturistes marseillais sont forcément adhérents chez nous. Bien sûr, c’est faux.
      Vous pensez peut être aussi que nous sommes la seule association naturiste de la région mais c’est également faux.
      Je vous ai aussi dit que nous perdons à peu près 30 adhérents chaque année, donc ça fait plus de 300 naturistes sur 11 ans d’existence.

      Les deux millions de naturistes français sont, pour la plupart, ni licenciés ni adhérents d’aucune association. Comme je vous le disais plus haut, c’est comme avec les syndicats : beaucoup de sympathisants mais peu d’adhérents.

      Mais vous préférez voir le verre à moitié vide et restez dans votre pessimisme, libre à vous mais n’essayez pas d’entrainer les autres à voir tout en noir. Que faites-vous pour faire avancer le naturisme à part être dans la critique ?

      Etes-vous seulement licencié de la FFN ? Je suis sûr que non. Comment peut-on critiquer le supposé faible nombre de naturistes sans même soutenir le mouvement ?

  • Philvar dit :

    Pour apporter de l’eau à votre moulin, je pratique le naturisme sans être licencié en effet car je suis en bateau. J’y suis venu parce que je trouvais que plages et mouillages sont moins fréquentés et que j’allais sur la plage quand les enfants étaient petits et j’y suis resté car les gens sont sympathiques et de tout age. Je l’ai fait en famille au milieu des familles et de façon tout à fait naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php