Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Molière il y a déjà trois siècles l'avait fort bien noté.

On connaît la déclaration de Tartuffe :
"Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées."

Et Dorine, qui remarque les "coupables pensées" de Tartuffe, lui réplique avec justesse :
"Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
et la chair sur vos sens fait grande impression.
Et je vous verrais nu du haut jusques en bas,
que toute votre peau ne me tenterait pas".

mars 22nd, 2010

Posted In: Art et nudité

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php