Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Le 8 juin 1930, cinq Français se rendent au premier congrès international de la Libre Culture à Francfort. Ils rencontrent un couple avec lequel ils sympathisent : Jean Simon (1894-1972) et sa compagne. A l’époque, par manque de choix, ces derniers fréquentaient Physiopolis à l’île de Médan où, discrètement, ils trouvaient avec d’autres quelques coins isolés pour se baigner sans le slip obligatoire. C’est seulement en septembre 1933 qu’ils trouveront une association gymnique à Franconville, Air et Soleil, dont Jean Simon sera un fervent bénévole durant trente-quatre ans, devenant même en 1952 Directeur du Stade gymnique. Il oeuvrera également jusqu’en 1963 à la FFN. Lors d’une discussion, le couple Simon fait part à Dudley Ellis (secrétaire des Naturistes de Provence) de la difficulté de trouver un stade naturiste français ; vu l’enthousiasme d’Ellis pour les terrains allemands, Jean adhère finalement durant trois ans à Orplid. 

 

1967 – mai juin – La vie au soleil – numéro 111

avril 4th, 2018

Posted In: Fédération Française de Naturisme, Histoire du naturisme, Naturisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php