Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Facebook applique une politique à l’image de la société, une vision hypocrite où la nudité pose visiblement plus de soucis que le meurtre et la torture. Une vision nudophobe où finalement la vie, dans son expression la plus naturelle qu’est la nudité non sexuelle, se retrouve bannie comme elle peut l’être dans la vie réelle. Une sorte d’épée de Damoclès virtuelle comme si on n’en avait pas assez dans la « vraie vie ». C’est finalement une conception qui aplanit nos différences dans notre diversité d’expression. La société voudrait nous mettre dans un moule, faudrait qu’on pense à peu près tous la même chose et qu’on adopte tous la même façon de vivre, ce serait tellement pratique pour mieux nous diriger. Il faudrait rentrer dans le rang pour ne choquer où interpeler personne, quitte à ce que le monde croit en des thèses fausses comme la pudeur qui serait innée et naturelle alors qu’elle nous a été inculqué depuis seulement trois siècles par la religion. Des thèses qui assurent qu’il faut se méfier du voisin de peur qu’on subisse les terribles actualités dont les médias se délectent de nous raconter à longueur de journée.

Voici comment Facebook considère notre droit fondamental à la liberté d’expression et de quelle manière, ce réseau social piétine le droit des pays dans lesquels il s’implante. Le naturisme est légal dans un pays ? Des articles de presse sont vendus sans floutage dans la presse ? Facebook s’en contrefiche en censurant ces publications pourtant à la vue de tous dans les kiosques à journaux ! Facebook fait le tris parmi les actualités « acceptables » et celles qui le sont moins. Le tableau de « L’origine du monde » est un chef d’œuvre reconnu dans le monde entier (ou presque !) ? Facebook n’y voit que de la pornographie comme au bon vieux temps des inquisiteurs …

Par contre, diffuser des meurtres d’homosexuels pendus par Daesch, des tortures d’animaux en vidéo, des enfants dénudés sur un lit, là pas de souci, c’est de « la liberté d’expression » selon Facebook et il leur faut des dizaines de signalements pour supprimer ces publications alors qu’un seul signalement suffit pour supprimer une photo naturiste …..

Apparemment, des photos en noir et blanc datant de 1930 sont suffisamment pornographiques selon Facebook pour être supprimées ! C’est vrai que la vulve de cette dame se voit très bien ! …..

Certaines de mes publications m’ont été bloqués et mon compte suspendu sans que je sache de quelle publication il s’agissait (voir message ici bas).

A priori, Facebook a mis en place un logiciel qui détecte la nudité et qui enregistre les profils « suspects ». Du coup, à chaque morceau de peau, le logiciel demande s’il n’y a pas un souci avec les photos publiées …..

Et même un simple lien pour un article de presse sans photo peut faire l’objet de censure (T’as le bonjour de King Jung Un !!)

Des actes féministes de 74 choqueraient donc plus, actuellement sur les réseaux sociaux, qu’à cette époque ??

Là, mea culpa, j’ai voulu mettre cette photo en profil en pensant que je pourrais recadrer sur mon visage et la photo dans son ensemble a été sélectionné comme photo de profil ! Et c’est là qu’on se rend compte qu’ils utilisent un robot pour détecter la nudité : je n’ai pas eu le temps de supprimer la photo que 15 seconde après, elle été signalé et mon compte bloqué !! 

Même une photo de femmes vues de côté avec un sein légèrement apparent pose problème !!!

 

Quand les robots de Facebook dérapent et promeuvent des photos de rando-nues issues d’anciennes publications, faut pas le dire et ne pas partager sinon, ils sont pas contents !

Et quand on croit avoir bien flouté, faut flouter encore plus parce que c’est pas suffisant ! On ne voit pas le sexe mais c’est quand même considéré comme pornographique !

Certaines fois, faut avoir l’oeil pour voir les fesses !!!

Cette affiche présente dans un grand centre naturiste me semble bien innocente pour faire l’objet d’une censure et pourtant, Facebook voit dans cette joie de vivre familiale rien de moins que de la pornographie !

Et ils ont même osé censurer ce pauvre logo inoffensif !!!

Notifier des personnes qui vous aime peut aussi comporter quelques risques. Inutile donc de mettre des photos pour être signaler. Pourtant, aucune menace physique, ni de haine……

Là aussi, on supprime le lien d’un article sur le naturisme, sans photo attachée !

Aujourd’hui sur un groupe secret, cette photo a été signalé. Je suppose qu’il s’agit encore d’un robot vu la rapidité à laquelle, la photo a été censuré.

Par contre, signaler des propos qui font l’apologie de la violence gratuite et qui appellent à la haine, là, c’est de la liberté d’expression et Facebook te propose juste de bloquer l’auteur sans supprimer la « gentille » publication « amicale »……

Il est parfois difficile pour nos centres de vacances naturistes de promouvoir leur art de vivre familial sans faire l’objet de censure (ce qui, en plus, impacte directement leur mode de communication)

septembre 24th, 2017

Posted In: Art et nudité, Liberté, Naturisme, Politique, Société

One Comment

  • Ditsch dit :

    Quands les standards sont appliqués par des robots, il n’y a plus d’humanité…C’est hélas vers la robotisation totale que l’on tend…
    Et pourtant ! Que de beaux moments naturistes, des belles photos, un beau partage… Merci !
    Porte-toi bien nu
    Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php