Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

http://www.forumlibertas.com/frontend/forumlibertas/noticia.php?id_noticia=539

Barcelona, por una decisión de su Ayuntamiento, puede ir en pelotas

Acaba de editar un tríptico en el que asegura, por primera vez en todo el mundo, que los ciudadanos pueden ir desnudos por la calle sin ningún límite

El Ayuntamiento de Barcelona acaba de editar 2.000 ejemplares de un tríptico en el que asegura que los ciudadanos pueden ir perfectamente desnudos por la ciudad. “No queremos fomentar que la gente vaya desnuda por la calle, sino simplemente constatar un derecho”. Así se expresó rápidamente el alcalde de la ciudad, Joan Clos, sólo unas horas después de hacerse público el mensaje a través de EL PERIÓDICO DE CATALUNYA, seguramente pensando en las repercusiones que podía tener. La iniciativa, pionera a escala mundial, es la respuesta a una solicitud planteada por dos colectivos muy minoritarios denominados Adán y Aletheia, defensores del nudismo. El folleto, cuya portada ofrece la imagen de dos mujeres sin ropa, se titula Expresarse en la desnudez, el derecho individual a la indumentaria libre.

Según los impulsores del tríptico, “el mensaje debe servir no sólo para concienciar a la ciudadanía en general, sino también para que los cuerpos policiales tengan constancia de la existencia de este derecho y defiendan la desnudez en la calle, así como en las playas, los transportes públicos y todo tipo de instalaciones y locales”. En el folleto, también se incluyen varios apartados donde se recuerda que “el actual Código Penal no contiene ningún artículo que sancione la desnudez pública”. Sin embargo, fuentes jurídicas consultadas por ForumLibertas.com ponen en seria duda la legalidad de ir desnudos por la calle. De entrada, y aunque el tema requeriría un estudio más detallad, las mismas fuentes recuerdan que el Código Penal de 1995 mantiene tipificado el delito de escándalo público. Y por mucho que la cuestión dependa de intencionalidades o subjetivismos, ¿está seguro el Ayuntamiento de que nadie se escandalizaría o podría sentirse ofendido si grupos de ciudadanos, aunque sean minoritarios, empiezan a ir sin ropa por el Metro o por la calle?

Una vez más, el Consistorio barcelonés aparece ante el mundo como líder de la cultura de la trasgresión. Tenemos un claro ejemplo de imposición de una minoría sobre la mayoría que es, además, una respuesta a la petición de dos asociaciones que representan a pocas decenas de ciudadanos que toman el sol sin pañales en la playa barcelonesa de la Mar Bella. Allí les tienen acotados obligatoriamente. ¿Por qué ahora pretenden soltarlos por la calle? ¿Será el resultado del Fórum Universal de las Culturas 2004?

Se trata, por otro lado, de una ofensa a la cultura mayoritaria en Barcelona, la que asume una estética humana basada en ir vestido, costumbre claramente hegemónica en el mundo desde hace 6.000 años. Además, el mensaje del Ayuntamiento también ofende a otras culturas de creciente implantación en la ciudad, sobre todo la musulmana, que no es precisamente partidaria de que las personas circulen por la vía pública encontrándose gente sin ropa.

Y esta noticia llega justo cuando está terminando el mes de agosto, la época del año en que los ancianos se sienten más solos y desatendidos. Precisamente en Barcelona, más de 78.000 personas mayores viven sin nadie que les haga compañía y sólo 6.500 de ellos (es decir, menos de un 1 por ciento) disponen de algún servicio público de ayuda domiciliaria. La administración local dirigida por Joan Clos, en definitiva, deja a los ancianos “en pelotas” mientras su gran preocupación es desnudar a los ciudadanos en el espacio público.

Jérome dans les rues de Barcelone
********************************

Traduction du texte

Grâce à une décision de la mairie, Barcelone peut se balader à poil.

Un dépliant vient d’être édité dans lequel on affirme pour la première fois à tout le monde que les citoyens peuvent se balader entièrement nus dans la rue, sans aucune limite.

La mairie de Barcelone vient d’éditer 2000 exemplaires d’un dépliant dans lequel on affirme que les citoyens peuvent aller et venir dans la rue nus.
« Nous ne voulons pas encourager les gens à se promener nus dans la rue mais simplement constater un droit ». C’est ainsi que s’exprima le maire de la ville, Monsieur Clos Joan, seulement quelques heures après que le message ait été rendu public dans le journal de la Catalogne, en pensant sans doute aux répercussions qui pourraient y avoir. Cette initiative pionnière à l’échelle mondiale est en fait la réponse à la sollicitude exposée par deux collectifs très minoritaires dénommés Adán et Aletheia, défenseurs du nudisme. La brochure dont la couverture offre l’image de deux femmes sans vêtement s’intitule « s’exprimer avec la nudité, le droit individuel à se vêtir librement ».

D’après ce qui est dit dans le dépliant, le message ne sert par seulement à ce que les citoyens en général prennent conscience de ce droit mais aussi à ce que la police aie constamment en tête l’existence de ce droit et défende ainsi la nudité dans la rue comme sur les plages, dans les transports publics et tout type d’installation locale. Dans cette brochure, on y ajoute également quelques apartés dans lesquels on rappelle que « dans le code pénal actuel, il n’y a aucun article qui sanctionne la nudité publique ». Cependant, des sources juridiques consultées sur ForumLibertas.com mettent en doute la légalité d’aller nu dans les rues. De but en blanc et bien que ce thème nécessiterait une étude plus approfondie, les mêmes sources rappellent que le code pénal de 1995 maintient inscrit le délit de scandale public. La question dépend aussi peut être des subjectivités de chacun car est-on certain que personne ne serait choqué ou ne pourrait se sentir offensé si des groupes de personnes, même en minorité, commencent à se balader sans vêtement dans le métro ou dans la rue ?

Une fois de plus, le conseil municipal de Barcelone apparaît comme le leader de la culture et de la transgression. Nous avons un exemple très clair d’imposition d’une minorité sur une majorité qui est, de plus, une réponse à la pétition de deux associations que représentent une dizaine de personnes qui prennent le soleil sans maillot sur la plage de Barcelone à Mar Bella. C’est là bas que d’ordinaire, ils se rassemblent. Pourquoi prétendent-ils maintenant les lâcher dans la rue ? Serait-ce le résultat du forum universel des cultures 2004 ?

Il s’agit d’un autre côté d’une offense à la culture majoritaire de Barcelone, celle qui assume une esthétique humaine basée sur le fait de se promener habillé, habitude clairement hégémonique dans le monde depuis presque 6000 ans. De plus, le message de la mairie offense également d’autres cultures implantées il y a peu dans la ville, surtout les musulmans qui sont clairement pour que les gens soient vêtus sur la voie publique.

Et cette nouvelle arrive juste lorsque le mois d’août se termine, l’époque de l’année à laquelle les personnes âgées se sentent le plus seules et négligées. Plus précisément, à Barcelone, plus de 78000 personnes âgées vivent seules, sans compagnie et seulement 6500 d’entre elles (c'est-à-dire moins de 1%) disposent d’une aide à domicile publique.
L’administration locale dirigée par Clos Joan, en définitive, laisse les vieux « à poil » tandis que sa grande préoccupation est de dénuder les citoyens dans l’espace public.

Merci à Floriane M. pour la traduction 🙂

La cyclonue à Barcelone, qui, forcément, se déroule mieux qu'à Paris !

————-
Sur le sujet du combat des droits individuels de chacun et de la lutte contre les discriminations, je vous invite à regarder l'article de Vivrenu.com concernant Irwin, le cycliste nu de Saint sebastien.
http://www.vivrenu.com/article.php?sid=864

mai 22nd, 2009

Posted In: Non classé

Étiquettes :

One Comment

  • chouchou dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    je pense que la liberté d’expression, sexuelle, et la façon de vivre nous appartiennent à chacun de nous!!! Je ne vois pas à quel titre on nous retirerai encore le bien être d’être nu sur les plages. ou de s’habiller à notre guise, de porter des dentelles ou de la transparence aussi pour les hommes !!! voir le site culotteme. Si tel est le désir de l’une et de l’autre. Bonne méditation vous avez 2 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php