Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers


http://www.vivrenu.com/article.php?sid=732&archive=0&C_start=5

Le lundi 04 septembre 2006 Bastion bohémien, la municipalité de Brattleboro, au Vermont, n'est pas étrangère à la nudité publique, mais cette dernière s'affiche habituellement dans des lieux plus discrets qu'une aire de stationnement en plein centre-ville.
Cet été, des adolescents se sont dénudés près des restaurants, des librairies et des nombreuses galeries d'art de la ville, provoquant un débat quant à la possibilité pour les autorités locales d'interdire cette pratique tolérée de longue date.

«Brattleboro tend à être une ville décontractée et à accepter l'inhabituel, mais cela dépasse vraiment les limites, a affirmé le chef de la police locale, John Martin. Cela vise de toute évidence à choquer les gens, par esprit de rébellion.»

Il semble que la situation ait commencé à dégénérer au début de l'été, lorsqu'une jeune femme a pris place, nue, sur un banc public dans un parc, a indiqué M. Martin. Une autre femme a ensuite retiré son chemisier, également dans le centre-ville.
Un festival musical faisant la promotion de la nudité et de la rébellion organisé dans un parking du centre-ville, en mai, a attiré pas mal de danseurs nus.

Le mois dernier, une demi-douzaine de jeunes gens se sont déshabillés dans un parking entouré de librairies, de cafés et de restaurants.
«Ce n'est qu'un geste de liberté, a expliqué Adhi Palar, 19 ans. Nous faisons cela uniquement parce que nous le pouvons.»
Le Vermont ne compte aucune loi d'État interdisant la nudité publique. Les municipalités peuvent cependant interdire cette pratique si elles le souhaitent.



décembre 17th, 2012

Posted In: Etats Unis, Nudité urbaine

Étiquettes :

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php