Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

http://direct.cd/2013/06/01/york-en-ete-les-femmes-pourront-se-balader-seins-nus-partout-dans-la-ville.html

La ville de New York a décidé d’autoriser les femmes à se balader seins nus en été dans tous les lieux publics. Les policiers de la ville ont souvent montré peu de sympathie ou de compréhension et les femmes en topless ont été régulièrement l’objet d’arrestations. Cela ne sera plus le cas. 34.000 policiers de New-York ont reçu l’ordre en février de ne plus arrêter les femmes qui montrent leurs seins dans les lieux publics en été, rapporte le site Co Exist. http://www.fastcoexist.com/1682128/gender-equality-bears-its-chest-for-a-topless-summer

En 1992, un tribunal de New-York avait déjà décidé que se dénuder le torse était légal autant pour les hommes que pour les femmes. Le Times rapporte la note de service publiée aux policiers new-yorkais « Même si se montrer seins nus attire beaucoup l’attention, les agents devront dans ce cas disperser la foule et adopter des mesures coercitives ».

En outre, il s’agit d’une mesure adoptée pour promouvoir l’égalité des sexes, écrit Hannah Ridge de Policy Mic : « Le fait que les femmes se baladent seins nus peut heurter la sensibilité de certains mais il est encourageant de voir que la police répond de manière positive aux préjugés sexistes. Personne ne s’inquiète de voir un homme se promener torse nu. Par contre, la poitrine d’une femme a toujours été considérée comme obscène ».

Dans la séquence vidéo ci-dessous, une militante féministe de Philadelphie, Moira Johnston, explique qu’il n’y a pas lieu de distinguer un homme torse nu d’une femme en topless et que la ville de New-York, avec cette mesure, envoie un signal clair à tous ceux qui font preuve de discrimination en fonction du sexe.


Roger Banchereau, administrateur national de la Fédération Française de Naturisme (FFN)

Hier soir en rentrant de la plage dans ma voiture, j'ai entendu une information sur Europe1 que j'ignorais totalement : A New York la journaliste disait qu'il était TOUT A FAIT LEGAL de se promener dans les rues torse nu y compris pour les femmes !!! et que si les policiers arrêtaient systématiquement "les contrevenantes" ce n'était absolument pas légal … Donc ordre leur a été donné de ne pas intervenir et se contenter de veiller au bon ordre public suite à ces comportements !…
Cette loi date de 1992 dans le but de veiller à la non discrimination entre hommes et femmes ! En voilà une bonne nouvelle qui ferait bien d'être appliquée dans notre beau pays …

A ce sujet je lisais ce matin sur le magazine "Femina" qui est systématiquement offert au acheteurs des quotidiens le Dimanche que : Dans un sondage IPSOS sur 982 personnes âgées de 18 ans et plus réalisé du 28 Mars au 2 Avril dernier, seulement 6% des sondées affirment pratiquer le top less sur les plages( 2% pour les moins de 35 ans et 9% pour les 35 à 59 ans) ! …et 35% jugent IMPENSABLE de montrer leur seins en public …

Moi qui pense que ce revirement des mentalités est essentiellement dû à l'imprégnation des gens à la culture américaine au travers des visionnages systématiques des films et séries TV sur le comportements sur leurs plages où il est hors de question d'enlever un haut si petit soit t' il, je suis très surpris de cette loi New Yorkaise et de ces deux poids, deux mesures si caractéristiques des comportements d'outre atlantique !

Tout ça pour dire qu'il ne faut pas oublier le top less dans notre lutte pour nos libertés naturistes car le nu intégral que nous préconisons passe bien sûr par là .

Amitiés

juin 3rd, 2013

Posted In: Nudité urbaine

Étiquettes :

Leave a Comment

http://www.lepoint.fr/monde/comment-le-hamas-islamise-gaza-12-04-2013-1654299_24.php
Par Armin Arefi

Chasse aux chevelures indécentes ou loi interdisant la mixité à l'école, le parti islamiste impose pas à pas son idéologie à la société gazaouie. …

La guerre aux "chevelures indécentes" est déclarée. Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, se livre depuis la semaine dernière à une vague d'arrestations sans précédent. Sa cible : tout jeune homme aux cheveux longs ou hérissés, révèle le Centre palestinien pour les droits de l'homme. "Un officier de police m'a interpellé et m'a ordonné de pénétrer à l'intérieur d'une jeep […] où figuraient douze autres jeunes hommes", raconte une victime à l'ONG, basée à Gaza. "Au commissariat, on nous a ordonné de nous placer debout, en rang […], puis nous avons été insultés. Lorsqu'un détenu protestait, il était frappé. Les policiers ont alors commencé à couper les cheveux d'un jeune homme, puis ce fut mon tour."
"Des dizaines d'adolescents de la bande de Gaza se sont plaints de pareils traitements par les forces de police, et nous recevons de nouveaux témoignages chaque jour", assure au Point.fr Hamdi Shaqqura, directeur adjoint du Centre palestinien pour les droits de l'homme. Pointé du doigt, le Hamas, qui dirige l'enclave palestinienne, apporte des explications pour le moins confuses. Sur Facebook, Ihab al-Ghussein, chef du bureau d'information du gouvernement, assure que les attaques ont été perpétrées par des partis islamistes. De son côté, le porte-parole de la police de Gaza, le commandant Aymane al-Batniji, admet dans un communiqué diffusé par l'Agence France-Presse que des jeunes se sont fait couper les cheveux, mais à la suite de "plaintes de directeurs d'école" visant des individus qui "harcelaient les filles".

"Islamiser la vie quotidienne"

Or, Hamdi Shaqqura est formel : "Cet acte stupide est bien le fait du gouvernement", assure-t-il au Point.fr. "Et il est illégal, car il viole la protection de la vie privée, censée être garantie par les lois palestiniennes", insiste-t-il. Pour le directeur adjoint de l'ONG, les attaques contre les adolescents ne sont que le dernier signe en date de la "volonté du parti au pouvoir d'imposer pas à pas son idéologie".

"Le but du Hamas est d'islamiser la vie quotidienne", explique pour sa part Jean-François Legrain, chercheur au CNRS-Iremam (Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman). Or, ajoute-t-il, "il peut, pour ce faire, se réclamer de la loi fondamentale". Celle-ci, votée par le Conseil législatif palestinien et promulguée en 2002 par Yasser Arafat, institue l'islam comme religion officielle et en fait l'une des sources principales de la législation.

Les femmes ciblées

Vainqueur des élections législatives de 2006, le Hamas prend de force le contrôle de la bande de Gaza l'année suivante, après en avoir chassé les membres du Fatah, le parti nationaliste au pouvoir en Cisjordanie. Émanation des Frères musulmans, le Hamas s'est pourtant toujours défendu de vouloir créer un État islamique. "À l'origine, le Hamas est un mouvement de socialisation religieuse, qui est ensuite entré dans la mobilisation nationale, militaire, puis politique", rappelle Jean-François Legrain.

Désormais aux affaires, le mouvement gouverne l'enclave palestinienne et impose en sous-main sa mission religieuse. L'alcool disparaît bientôt des échoppes. Le Hamas s'occupe également des femmes. Si aucune loi n'est émise, le mouvement islamiste encourage le port du voile. Les Palestiniennes se voient interdire de fumer la chicha en public, de monter à l'arrière de motos ou encore de se faire coiffer par des hommes. En 2008, le Hamas vote une loi obligeant les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) à filtrer les sites pornographiques, avant de faire finalement volte-face.

Pragmatisme du Hamas

"Cette loi a provoqué de farouches oppositions de la part des FAI et de la population, qui craignait qu'elle n'ouvre la voie à d'autres censures", explique Olivier Danino*, chercheur à l'Institut français d'analyse stratégique (Ifas). "Ne pouvant envisager de s'aliéner son électorat, le Hamas n'a pas appliqué la loi." Le pragmatisme politique du Hamas lui cause pourtant du tort. Le mouvement islamiste est bientôt concurrencé sur sa droite par des partis salafistes.

"Des groupes piétistes d'inspiration saoudienne se sont développés à Gaza dès les années 1930, et sont considérés comme légitimes par une grande partie de la population en tant que mouvements religieux", explique Jean-François Legrain. "La nouveauté est que certains de ces groupes se réclament maintenant d'al-Qaida et que certains ont pu être manipulés par le Fatah", ajoute le spécialiste du Proche-Orient. Parmi eux, l'un des plus influents est sans doute le Majlis al-Shura al-Mujahidin (le Conseil consultatif des combattants). "Ces groupes fondamentalistes reprochent au Hamas de ne pas faire son travail d'islamisation, en tant que formation se réclamant de l'islam", souligne Jean-François Legrain.

Laxisme face à Israël

Le parti islamiste au pouvoir à Gaza est également vivement critiqué pour son laxisme vis-à-vis d'Israël. En quête de reconnaissance internationale, il s'emploie depuis 2009 à limiter les tirs de roquettes contre l'État hébreu. "Il lui est reproché d'avoir abandonné la résistance contre l'occupant, car il cherche la stabilité", souligne Olivier Danino. Un sentiment qui amène certains groupes djihadistes à prendre eux-mêmes les armes contre Israël. Ce sont eux qui lancent désormais la majorité des roquettes. Face à l'émergence de ces nouveaux rivaux politiques, le Hamas décide de donner des gages.

"Le Hamas multiplie alors les mesures symboliques prouvant sa volonté d'islamiser la bande de Gaza, explique Olivier Danino. Il espère ainsi être épargné sur sa politique envers Israël." En septembre 2012, le Hamas promulgue une loi reprenant en substance la loi contre les sites pornographiques abandonnée en 2008. Début mars, il impose par décret la séparation des sexes dans les écoles dès l'âge de neuf ans. "Il n'était pas nécessaire d'apporter une dimension légale à un fait déjà en vigueur dans la majorité des écoles publiques", peste le militant des droits de l'homme Hamdi Shaqqura.

Multiplication du voile

Reste que si la promulgation de telles lois demeure – pour l'heure – encore limitée, la vie quotidienne à Gaza porte déjà les marques de son islamisation rampante. Témoin le voile qui, s'il n'est pas obligatoire, est porté par la majorité des femmes de Gaza. Pour Jean-François Legrain, ce phénomène grandissant d'affirmation de la religiosité, qui s'observe d'ailleurs dans l'ensemble du monde arabe, est vécu par beaucoup comme le ciment de la société palestinienne contre les agressions de l'occupation. "C'est ainsi que la première Intifada a vu exploser le port du voile", souligne le chercheur.

"La population palestinienne a toujours été attachée à la religion, tempère Olivier Danino, mais pas en l'islamisation complète du territoire. Elle ne veut certainement pas que la Palestine devienne l'Arabie saoudite ou le Qatar."

avril 14th, 2013

Posted In: Liberté

Étiquettes :

2 Comments

http://newsfeed.time.com/2012/08/24/naked-rambler-weeps-in-court-as-sheriff-orders-mental-assessment/

Peter Macdiarmid / Getty Images

La nudité semble être en vogue chez les Britanniques récemment, ce qui avec le prince Harry faillit montrer au monde ses «joyaux de la couronne», au moins d'après les photos floues qui ont émergé à partir de ses vacances nature dans Las Vegas. Mais le sportif anglais nu une plus célèbre : C'est l'infâme "randonneur nu", Stephen Gough, qui a une fois de plus se trouvait du mauvais côté de la loi de son désir de se promener nu.

Seulement trois jours après sa libération de la prison de Perth, en Ecosse, où il a passé six ans en prison pour outrage à la pudeur, le 53-year-old ancien marine royale a été arrêté encore une fois pour la marche nu à Dunfermline, en Écosse. Suite à des plaintes du public, un officier vint le trouver pour lui dire de mettre des vêtements, et quand il a refusé, il a été emmené en garde à vue. Sa condamnation a été retardée, car le shérif, James Williamson, a ordonné une enquête sur la santé mentale de Gough.

Gough était au tribunal de Kirkcaldy à Fife, en Écosse, plus tôt cette semaine pour un procès de deux heures, où il s'est lui-même représenté. Il portait – comme s'y attendre – pas une once de vêtements. Gough a été rapporté avoir été en pleurs au point lors de l'audience, en particulier pendant les périodes où des témoins ont expliqué leur choc en voyant un homme nu. Un témoin, Michelle Solway, est affirmé ne pas pouvoir le regarda dans les yeux lors de l'interrogatoire, et a prétendu que sa fille de 10 ans avait été choqué à la vue de cet homme nu.

Gough est tombé en panne, si, comme il a livré sa défense de fermeture contre le ministère public, dirigé par Brian Robertson. The Guardian :

"Il n'y a rien de moi en tant qu'être humain qui est indécent ou alarmants ou offensant. C'est là où je veux en venir, ce qui est profondément à l'intérieur. Donc, ce caractère provocateur que [Robertson] suggère que j'ai, c'est rien de la sorte. C'est moi, debout pour ce que je suis. [Parce que] nous sommes tous des êtres humains aussi, et nous avons des enfants et nos enfants sont beaux et notre corps est beau, parce que nous sommes des êtres humains – tout de même. Je n'ai pas à avoir honte. Je suis juste un homme debout pour la vérité de ce que je suis. "

Son langage noble s'envole dans une cour de justice, mais sa poursuite constante de quitter les responsables s'interrogent sur la santé mentale de Gough. En raison de son comportement, le shérif Williamson a ordonné Gough se soumettre à une évaluation de la santé mentale avant qu'il ne puisse être condamné. Il a dit : ". Je veux quelqu'un d'indépendant pour voir si votre santé mentale est tout ce qu'il devrait être, car, en l'absence de tout motif valable, sinon, vous allez finir par servir peine de prison après avoir peine de prison" Jusqu'à présent, son arrestations au total plus de 20 depuis sa lancée il y a 10 ans en tant que "randonneur nu."

Il semble difficile de mesurer ce compromis qui pourrait venir d'une évaluation mentale, Gough a depuis longtemps exprimé son souhait d'être nu comme un principe profondément enracinée-. Il a promis de poursuivre son combat sans vêtements, disant à sa sortie de prison en Juillet : «Je ne vais pas abandonner. Restez nu est mon leitmotiv. "


Plus d'info sur :
http://www.apnel.fr/forum/viewtopic.php?pid=2620#p2620

août 29th, 2012

Posted In: La loi et le naturisme, Liberté, Naturisme en liberté, Rando-nue

Étiquettes :

Leave a Comment

http://www.bbc.co.uk/news/uk-scotland-tayside-central-18873631

Le marcheur nu sort libre de la prison de Perth
Stephen Gough est sorti libre et nu de la prison après avoir passé 657 jours enfermé, pour avoir refusé de porter des vêtements. A 53 ans, il affirme avoir hâte de revoir ses enfants pour la première fois depuis des années. M. Gough a parlé nu avec la police quand il a été libéré de la prison de Perth, mais il a été autorisé à continuer son chemin après un apparent revirement de la politique de la police de Tayside. A sa dernière libération, les agents avait arrêté de nouveau l’ex-marine, dans les 60 secondes. L’ancien marine M. Gough a obtenu le titre de ‘promeneur nu’ en marchant nu de Lands End à John O’Groats, après avoir quitté son emploi comme chauffeur de camion.

Approche différente
Il avait été emprisonné en Ecosse depuis sa seconde marche nu en 2006, et avait été auparavant arrêté à plusieurs reprises dans la rue devant la prison de Perth à la fin de chaque condamnation.
L’ancien marine s’est félicité de la nouvelle réaction de la police :
« Mon opinion est que la police a pensé « le gars ne va pas abandonner si nous l’arrêtons. Quelque chose a changé et c’est une bonne nouvelle pour moi.Ce qu’ils faisaient avant était la préemption des plaintes et maintenant, ils ne le font plus. »

M. Gough a déclaré qu’il envisage maintenant de diriger vers le sud et espère voir ses enfants.

Toujours nu :
« Je n’ai pas vu mes enfants grandir », a-t-il dit et a ajouté qu’il aimerait rendre visite à sa mère, qu’il n’a pas vu depuis six ans.

Il a expliqué que ses enfants ayant 16 et 14 ans et qu’il pensait qu’ils puissent être « embarrassés » par son comportement. Gough a ajouté « c’est mon travail. c’est ma vocation dans la vie pour l’instant et je n’ai absolument aucun regret, en particulier maintenant. Je pense que la police à modifié son comportement. »
M. Gough a passé la majorité de la dernière décennie derrière les barreaux en raison de sa détermination à vivre sa vie sans vêtements.
Cependant, a 53 ans n’a pas l’intention de changer ses manières.

Il a dit: « Se conformer à tout le monde est le moyen le plus facile mais quand vous le faites, vous compromettez vos principes. Je ne vais pas abandonner. Restez nu est ma décision. »

Sa première marche nu depuis Land’s end jusqu’à O’Groats en 2003 un voyage qui fut ponctué par beaucoup de visites en cellules surtout en Ecosse. Gough a fait un second voyage en 2005 déterminé à ne pas mettre de vêtement même s’il est arrêté par la police. Cette marche nu a été complétée par un froid glacial sous une pluie battante en Février 2006. Gough est retourné en Ecosse plus tard cette année-là pour protester contre les violations de la paix, il a été arrêté pendant sa marche nu. Son refus de s’habiller devant la cour, en prison ou dans la rue l’ont amené à être de nouveau emprisonné de nombreuses fois depuis.

Il a déjà affirmé que son arrestation pour avoir marcher nu était une violation des droits de l’homme et de son droit à la liberté d’expression. La police a déclaré Tayside qu’ils avaient un devoir de faire respecter la loi, mais il a également la responsabilité d’agir dans l’intérêt public.

L’inspecteur chef Andy McCann a déclaré : « Nous avons travaillé en étroite collaboration
avec nos partenaires dans l’application de la loi et la personne concernée dans le but pour sortir de cette impasse. Nous espérons que par l’exercice d’une certaine discrétion, nous pouvons trouver une conclusion plus satisfaisante pour toutes les parties concernées. »

***********

Et le 20 juillet, il a été de nouveau arrêté :yikes: :down:

juillet 23rd, 2012

Posted In: La loi et le naturisme, Naturisme en liberté

Étiquettes :

Leave a Comment

Koweït Les «nudistes de l’ombre» ont été repérées par un petit garçon dans un café situé dans un centre commercial situé à une dizaine de kilomètres de Koweït, capitale de l’émirat du même nom.

http://www.lematin.ch/faits-divers/standard/Arretees-pour-cause-de-nudite-sous-leur-burqa/story/29705923

Des sources policières, citées par le journal al-Rai, indiquent que deux des trois jeunes-femmes arrêtées sont originaires du Golfe, mais qu’aucune ne vient du Koweït même. D’après les récits de l’affaire, c’est un petit garçon de la région qui a aperçu leur (semi) nudité, et qui en a averti sa mère. Fâchée, cette dernière aurait ensuite appelé la police pour les dénoncer.

D’après le journal, les jeunes femmes (l’une est mineure) ont avoué à la police qu’elles avaient eu des relations sexuelles dans un même appartement, avant leur venue au café, et qu’elles auraient en outre consommé de l’alcool lors de ce moment de plaisir. La police dit avoir appelé le père de l’une d’elles, mais ce dernier a semble-t-il refusé de venir dans le pays pour s’occuper de l’affaire, trop pris par son business.

D’après une militante des droits de la femme koweitienne, citée elle par Al Arabiya News, ces femmes risquent des peines très sévères –des années de prison– si elles sont reconnues «coupables» de relations homosexuelles. Elle demande aussi comment le garçon à l’origine de l’arrestation a pu découvrir que l’une d’entre elles était nue, puisque la burqa couvre normalement l’entièreté du corps et ne permet pas de discerner quoi que ce soit. Pour elle, il s’agit d’un chenapan qui a du faire exprès d’aller regarder sous leur voile intégral et mériterait sans doute davantage d’être puni que les filles. Elle précise qu’en raison des températures élevées qui règnent au pays, de nombreuses femmes se baladent nues sous leur burqa.

La France a décidé d’interdire le port de la Burqa en territoire Français. Le gouvernement a tranché et se sera comme tel. Le Président de la République Français, Nicolas Sarkozy a déclaré :

« Le voile intégral sera interdit dans tout l’espace public »

«Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage»

janvier 25th, 2012

Posted In: Culture, Société

Étiquettes :

2 Comments

http://www.lepoint.fr/monde/golshifteh-farahani-le-sein-qui-enflamme-l-iran-19-01-2012-1421026_24.php

C’est un cliché qui enflamme la République islamique. Golshifteh Farahani, actrice iranienne de 29 ans, s’est attiré les foudres des ayatollahs après avoir posé nue dans Le Figaro Madame. Dans une vidéo intitulée Corps et âmes, la superstar iranienne, exilée en France depuis 2009, se déshabille aux côtés de trente autres acteurs nominés aux prochains Césars pour le prix du meilleur espoir. Mais, à la différence de ses collègues, Golshifteh Farahani se laisse aller à dévoiler un sein, avant de lancer un saisissant « de vos rêves, je serai la chair ». Un message qui n’a pas été du goût des autorités de la République islamique, qui ont suggéré à l’actrice de ne plus remettre un pied dans le pays. …

« J’ai été avertie par un responsable du ministère de la Culture et de la guidance islamique que l’Iran n’avait plus besoin d’acteurs et d’artistes », indique au Telegraph Golshifteh Farahani. Selon l’actrice, le responsable lui aurait alors signifié d' »offrir ses services artistiques ailleurs ». Une interdiction qui n’est pas une nouveauté en soi. En 2008, l’actrice avait déjà « choqué » Téhéran, après être apparue, dévoilée, aux côtés de Leonardo DiCaprio et de Russell Crowe, à l’avant-première de la superproduction hollywoodienne Mensonges d’État. Plus embarrassant pour la République islamique, la jeune Iranienne a activement soutenu, depuis Paris, le mouvement vert d’opposition à la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad en 2009.


Actrice internationale vivant à Paris, Golshifteh Farahani est une des actrices les plus populaires en Iran. © capture d’écran Facebook

janvier 21st, 2012

Posted In: Culture

Étiquettes :

Leave a Comment

La traduction ci-dessous faite par Dridi (merci à lui) …

Le promeneur nu mérite-t-il de passer sa vie en prison ?

Matthew Wright : Maintenant cela pourrait être ou du moins paraître drôle mais je pense bel et bien qu’il s’agit dune question importante : que feriez-vous avec le promeneur nu Steven Gough ?
Vous pourriez le supplier de s’habiller, vous pourriez l’emprisonner pour son refus, mais il ne se conformera pas pour autant. Désormais les autorités écossaises avertissent l’homme âgé de cinquante ans qu’il pourrait passer le restant de ses jours derrière les barreaux à moins qu’il ne remonte son pantalon (au sens propre).
Gough a déjà passé la majorité des quatre dernières années enfermé à cause des nombreuses accusations pour atteinte à l’ordre public y compris deux séjours pour avoir quitté la prison sans vêtements. (Rires) .c’est véridique ! Il a été arrêté à la grille.
Il se pourvoit en appel nu, il a passé son temps derrière les barreaux à poil (un homme bien plus courageux que moi). Et son dernier goût pour la liberté n‘a duré que 30 secondes quand il a été relâché à Noël (oui, je pense que c‘était le jour de Noël) mais arrêté à nouveau aux portes de la prison pour nudité.
Donc le Sheriff écossais Lindsay Foulis a offert à Gough la possibilité de rentrer chez lui dans le Hampshire à condition qu’il s’habille. Il refuse tout simplement de le faire affirmant que sa démarche concerne les libertés individuelles
Je répète, que doit-on faire avec un tel homme ? Doit-on continuer à l’enfermer comme un meurtrier? Doit-on ne pas y prêter attention ? Doit-on lui faire subir une expertise psychiatrique comme c’est le cas en ce moment ?quoi encore ? Doit-on le mettre dans une institution psychiatrique ?
Je pense qu’il s’agit d’un problème semblable à celui de personnes comme Charles Bronson qui commet crime sur crime lors de ses séjours en prison et voit ses condamnations constamment prolongées.
Steve Gough n’a cependant pas fait de mal à une mouche. D’une certaine façon il est moins casse-pieds qu’un enfant buté et il y en a beaucoup en liberté.
Que fait-on avec quelqu’un qui ne respecte pas les règles Doreen?

Doreen : Je pense que nous pourrions tous penser à des façons de nous exprimer en tant qu’individus qui ne soient pas appropriées, mais le fait est que nous ne pouvons pas le faire car nous vivons avec d’autres personnes. C‘est une question de maîtrise de soi et il n’en a pas. Je sais qu’il ne fait de mal à personne mais il a été averti et personne d’autre ne le fait et nous devons savoir nous maîtriser.

Matthew Wright : En fait Vous dites que les autorités écossaises ont raison (au delà de toute considération mentale, je ne sais pas s’il y en a ou pas) à chaque fois qu’il enfreindra la loi, il sera enfermé ?

Doreen : Combien d’avertissements doit-avoir une personne ?

Matthew Wright : C‘est là la véritable question. S’il ne veut pas changer, est-ce la façon dont vous voulez traiter le problème ? Juste continuer à l’enfermer ?

Mark Durden Smith : Peut-être que la coercition conviendrait mieux avec lui.
Une meilleure tactique avec les enfants qui refusent de faire ce que vous voulez qu’ils fassent vous et évidemment ils essaient d’exprimer leur libre-arbitre On peut soit essayer de les distraire avec des jeux ou autre (Matthew Wright : comme leur donner un i-phone [rires]) ou encore utiliser la coercition pour les amener à coopérer.
C‘est une question très sérieuse, et peut-être…

Matthew Wright : Au moins les gens en rient (moi inclus) bien qu’à l’origine ce soit quelque chose de sérieux.

Mark Durden Smith : J’ai été surpris qu’à Noël il rentre chez lui nu. Il gèle aussi là-haut en Ecosse. Hé bien, je pourrais l’envoyer dans une prison ouverte en Sibérie il fait -15 degrés à Irkoutsk aujourd’hui et cela serait assez éprouvant pour lui. Toute plaisanterie mise à part, il faudrait essayer de l’amener à coopérer car il a l’impression d’être victime d’une campagne vindicative et d’être un martyre.
Il faut essayer de l’associer en lui disant regarde, pas tout le monde apprécie de te voir nu en parcourant le pays.

Matthew Wright : Et si malgré tout cela, il refuse de se vêtir ?
Mark Durden Smith : Une technique de distraction serait de jouer à un anti strip-poker avec les gardiens de prison.
Et si par erreur il finit habillé … c’est un buzz ! Génial !

B. man : N’y-a-t-il pas des communautés naturistes…. ?

Matthew Wright : Il ne veut pas de ça.
Il veut parcourir la Grande Bretagne nu, c‘est tout ce qu’il veut faire.

B. man : Hé bien ce n’est pas acceptable.

Matthew Wright : Est-il acceptable de traiter quelqu’un de la sorte en l’enfermant à chaque fois ?
Est-ce la solution ?
Ça nous coûte entre 25 et 30 000 livres par an. C’est l’argent nécessaire pour enfermer quelqu’un en prison. Ça nous coûte de l’argent et personne n’est vainqueur dans l’histoire et il n‘a fait de mal à personne.
Est-il acceptable de continuer à l’enfermer ? Je ne pense pas que ce soit le cas.

B. man : Je ne le pense pas non plus mais voulez-vous le mettre en maison de repos là encore aux frais du contribuable ou dans un autre institut ou doit-on fermer les yeux et lui dire de continuer

Mark Durden Smith : Est-ce que ses parties génitales sont si offensantes? Je pense sincèrement que…

Doreen : Je l’ai vu en vrai il y a des années de cela quand j’ai déménagé à Londres pour la première fois. J’étais assise dans un café et (du moins je présume que c’était lui) un homme nu ne portant que des chaussures (Mark Durden Smith : ca devait être lui) est passé devant moi et avec mes pensées de petite fille déjantée je me suis dit : Oh Mon Dieu ! c’est ça Londres ?

Matthew Wright : Etant la seule ici à l’avoir vu, avez-vous été offensée ?

Doreen : Non je n’étais pas offensée mais j’ai trouvé qu’il était très bizarre et très étrange et je ne voulais pas m’approcher de lui mais il n’était certainement pas offensant. Il ne barrait la route à personne, il ne faisait que marcher. C‘était un peu embarrassant et je ne souhaiterais pas que mes enfants le voient.

Matthew Wright : Il y a plein de choses embarrassantes à Londres (Doreen : oui c’est vrai), nul doute là-dessus.
Comme nous manquons de temps, prenons au moins un appel si c’est possible

Animatrice : Dans un instant nous aurons Helen
Helen bonjour

Helen : Bonjour Matthew

Matthew Wright : Que feriez-vous avec lui ?

Helen : Je ne suis pas contre car je ne pense pas qu’on ait besoin de le regarder en bas mais plutôt au visage
Mais je pense qu’il devrait garder son pantalon car s’il ne le fait pas il pourra se retrouver exclu en prison pendant longtemps.

Matthew Wright : Absolument il a été en prison plusieurs fois et ça ne semble pas le déranger.

Helen : Mais en Ecosse s’il reste en prison longtemps je pense qu’il voudra garder son pantalon.

Matthew Wright :Non il a déjà été en prison en Ecosse plusieurs fois .

Helen : Hé bien je ne sais pas, il ne peut pas être blâmé, je ne suis pas contre
Nous avons tous des formes humaines et je ne suis pas contre
Vous savez les gens n’ont pas besoin de s’offusquer ils n’ont pas besoin de regarder le bas mais de le regarder dans les yeux s’ils passent près de lui, ils n’ont pas besoin de s’occuper des autres parties de son corps.

Matthew Wright : Êtes-vous en train de dire qu’on devrait le laisser faire ?

Helen
: Oui, oui

Doreen : Si on le laisse faire et que d’autres personnes le font, plus de naturistes…

Helen : Cela ne me dérange pas de voir un humain se promener nu

B. man : Vous pouvez éviter de le regarder en bas mais il y a des enfants qui ne peuvent pas le regarder dans les yeux n‘est-ce pas ?

Helen : Ces choses me fascinent de toute façon et. .
Et de façon raisonnable, les enfants…
Je ne pense pas que ce soit offensant…

Mark Durden Smith : Libre de se promener, libre de laisser pendouiller devrais-je dire

Mark Durden Smith : Pourquoi c’est seulement les hommes …

Matthew Wright : Non il avait une petite amie, une vrai petite amie sexy Mélanie Roberts mais elle l’a quitté.

B. Man : Matthew Pour montrer votre sollicitude et votre solidarité seriez-vous prêt à vous joindre à lui dans ses protestations.

Matthew Wright : Non, par ce temps ?

B. Man : Sur le plateau ?

Matthew Wright : Non ce n‘est pas ce genre d’émission.

Mark Durden Smith : C’est plutôt étrange Jodie Marsh qui est apparue nue à une soirée, elle ne s’est pas faite arrêtée n’est-ce pas ?
Donc il semble qu’il y ait du ressentiment à l’égard de cet homme qui aime être nu et alors ?
Nous sommes tous faits de la même façon n ‘est-ce pas ?

Matthew Wright : Je ne veux pas faire partie d’une société qui enferme les gens comme cela quoiqu’il en soit ça me semble injuste.


Est ce que la vision d’un homme nu est réellement offensant ?

janvier 17th, 2012

Posted In: La loi et le naturisme, Naturisme en liberté

Étiquettes :

One Comment

jfreeman

Posté : 07-01-2012 00:48

Désolé, mais je n’ai pas trouvé de version sous-titrée :

Le randonneur nu Stephen Gough mérite-t-il de passer sa vie en prison ?
Goughs pacoure la Grande-Bretagne à poil depuis près de sept ans maintenant.
Bien qu’il ne soit pas en prison pour trouble à l’ordre public, il l’est.
Les autorités écossaises le menacent de la sanction suprême, la vie derrière les barreaux s’il ne met pas ses vêtements.
N’est pas un peu disproportionné pour ce « crime » ?
Il n’a pas assassiné quelqu’un, n’est-ce pas ?
Mais que faire de quelqu’un qui refuse d’obéir aux règles…

Does naked rambler Stephen Gough deserve life in jail ?
Goughs been roaming Britain in the buff for nigh on seven years now
Well when hes not in prison for breaching the peace, he is.
Now Scottish authorities are threatening him with the ultimate sanction, life behind bars if he doesnt put his clothes on.
Isnt that a tad disproportionate to the crime ?
Its not like hes murdered anyone, is it ?
But then what do you do with someone who refuses to obey the rules…

janvier 7th, 2012

Posted In: Naturisme en liberté

Étiquettes :

Leave a Comment

http://iranenlutte.wordpress.com/2011/11/24/mouvement-contre-le-voile-obligatoire-en-iran/

Tous les jeudis (jeudi se dit ‘panjshbabeh’ en perse et le chiffre 5 dans son nom) à 17 heures, les femmes retireront leurs voiles pendant cinq secondes dans les villes iraniennes de Téhéran, Mashhad et Chiraz.


Sur le panneau : "Porter le voile islamique est obligatoire"

Comme le voile est obligatoire en Iran, ce temps court permet une action de masse sans de nombreuses arrestations. Les organisatrices ont appelé les femmes des autres villes à se joindre à elle.

Comme le dit une des organisatrices : “Nous avons de nombreux problèmes, mais le voile les symbolise tous”.

Bien sûr, la pratique de ne pas porter le voile ou de porter un voile “non-conforme” est une vieille forme de résistance en Iran. Il y a eu des retraits du voile, en particulier lors d’actions du 8 mars, journée internationale des femmes. Ce qui se voit sur les deux photos.


Sur le panneau : "La mise en place du plan pour le renforcement de la moralité est une demande nationale et religieuse"

décembre 4th, 2011

Posted In: Société

Étiquettes :

Leave a Comment

http://www.guardian.co.uk/world/2011/nov/21/ai-weiwei-porn-investigation-naked

« C'est une manière de montrer notre soutien à Ai Weiwei et notre mépris et notre colère vis-à-vis de l'attitude du gouvernement chinois. »

http://www.rue89.com/rue69/2011/11/21/tous-nus-pour-soutenir-lartiste-chinois-ai-weiwei-226749


La photo qui vaut des poursuites pour « pornographie » à Ai Weiwei (au centre) (Ai Weiwei)

Cette photo est « pornographique », selon le régime chinois. Pékin veut poursuivre l'artiste Ai Weiwei (au centre) qui pose gentiment nu avec quatre femmes pour l'avoir postée sur son site. Par solidarité, des dizaines d'internautes chinois ont eux aussi posé nus, dans un « happening » virtuel joyeux et impertinent.

Ai Weiwei, l'un des artistes contemporains les plus connus (une rétrospective de son œuvre est prévue en février à Paris, à la galerie du Jeu de paume), vient de passer 81 jours en détention, accusé de « fraude fiscale ». Condamné à payer 15 millions de yuans (1,4 million d'euros) au fisc, il a reçu des milliers de dons du public en petites coupures, et déjà versé la moitié de la somme.

L'étape suivante du harcèlement de ce détracteur du régime communiste est cette affaire de « diffusion de matériel pornographique », à propos de cette photo drôlement intitulée « Un tigre et huit seins » !

D'autres tigres, d'autres seins

Son assistant, Zhao Zhao, qui a pris la photo, a été convoqué pour interrogatoire par la police, qui a qualifié le cliché d'« obscène ». Sur le site Shanghaiist, qui rapporte l'histoire, il raconte :
« Je n'ai rien pu dire, ils avaient déjà décidé que c'était de la pornographie. »

En réaction, des artistes, intellectuels et de simples internautes ont commencé à poster sur Internet des photos d'eux nus. A commencer par cette photo de classe spectaculaire.


Photo de nus en solidarité avec Ai Weiwei (Shanghaiist)


D'autres ont fait des mises en scène originales.


Si la dimension politique du harcèlement contre Ai Weiwei ne fait aucun doute, il reste ce paradoxe : le Parti communiste chinois et ses dirigeants restent étonnamment pudibonds dans une société qui a basculé depuis longtemps dans la libération des mœurs et des codes.

Mais comme toujours en Chine, il y a ce qui se fait, et ce qui se dit. On peut vivre dans une société qui compte plus de prostituées que de soldats de l'Armée populaire de libération, des maîtresses par millions pour la classe des nouveaux riches et des bureaucrates du Parti, une véritable pornographie en ligne ou underground contre laquelle le pouvoir fait mine régulièrement de sévir.

Mais un artiste qui pose avec des femmes nues par posture artistique, certes discutable mais qui ne relève certainement pas de la pornographie, c'est trop !

novembre 22nd, 2011

Posted In: Culture, Société

Étiquettes :

Leave a Comment

Page suivante »
css.php