Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Bio contact – n°272 – Octobre 2016

février 20th, 2017

Posted In: Santé

Leave a Comment

Bio contact – n°272 – Octobre 2016

février 20th, 2017

Posted In: Ecologie

Leave a Comment

La vie au Soleil – n°98 – Janvier août 1984

février 20th, 2017

Posted In: Fédération Française de Naturisme, Histoire du naturisme

Leave a Comment

La vie au Soleil – n°98 – Janvier août 1984

février 20th, 2017

Posted In: Naturisme, Santé

Leave a Comment

La vie au Soleil – n°98 – Janvier août 1984

 

février 20th, 2017

Posted In: Naturisme, Santé, Sport

Leave a Comment

Le lien d’origine

Une étude publiée dans le Journal of Happiness Studies démontre qu’être nu est bon pour le bien-être personnel. Une bonne raison pour vos prochaines vacances de céder à la tentation du naturisme.

Vous aimez être nu à la maison ? Les conclusions de chercheurs de l’Université de Londres (Royaume-Uni) vont vous plaire ! Elles prouvent que les gens qui s’adonnent à des activités naturistes sont davantage satisfaits de leurs corps et de leur vie en général. “L’insatisfaction de l’image corporelle est un problème grave et global qui affecte négativement la satisfaction de la vie”, ont rappelé les auteurs.

Plus on est nu, plus on est heureux

Dans une première étude, ils ont demandé à 850 Britanniques de répondre à un questionnaire en ligne et ont ainsi remarqué que plus ils passaient de temps nu, plus ils étaient heureux. Ils se sont ensuite rendus à deux évènements naturistes pour interroger des participants (24 dans la première rencontre et 100 dans la seconde) avant qu’ils se déshabillent et avant qu’ils ne remettent leurs vêtements. Dans les deux cas, ils ressentaient une amélioration immédiate de leur image corporelle, de l’estime d’eux-mêmes et de la satisfaction de leur vie.

Voir d’autres personnes nues, aussi bon pour la santé mentale

La nudité aurait donc un réel impact positif sur la santé mentale, “ce que les naturistes disent depuis un certain temps” a rappellé le Dr Keon West, auteur des recherches. Il estime même que le fait de voir d’autres personnes nues pourrait être encore plus positif que de se voir nu soi-même. Même si davantage de recherches sont nécessaires pour étayer ces observations, le Dr West estime que si la nudité publique peut avoir un vrai bienfait sur le bien-être personnel, “ça vaut la peine d’enquêter”.

source : medisite

 

 

février 6th, 2017

Posted In: Santé

One Comment

Une photo de la Fontaine de Neptune à Bologne en Italie est considérée comme trop «sexuellement explicite».

http://www.slate.fr/story/133133/facebook-censure-statue-neptune-indecente

(suite…)

février 4th, 2017

Posted In: Culture, Italie

2 Comments

http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/cotes-d-armor-joggeur-decede-les-associations-repondent-au-procureur-4671055#monde-france

  • Yves-Marie Le Lay et André Ollivro de Sauvegarde du Trégor et Halte aux marées vertes répondent aux conclusions de l'autopsie du joggeur décédé à Hillion
    Yves-Marie Le Lay et André Ollivro de Sauvegarde du Trégor et Halte aux marées vertes répondent aux conclusions de l’autopsie du joggeur décédé à Hillion | Ouest-France

Les conclusions de l’autopsie pratiquée sur le joggeur mort, le 8 septembre sur une plage des Côtes-d’Armor n’ont pas convaincu les associations environnementales. Elles s’interrogent sur les conclusions tirées par le procureur, estimant que la victime avait bien respiré de l’hydrogène sulfuré.

Les résultats de l’autopsie du joggeur de 50 ans décédé le 8 septembre dernier ont été rendus vendredi. « Les causes de la mort de Jean-René Auffray ne peuvent pas être clairement déterminées, a expliqué le procureur de la République de Saint-Brieuc. Si les médecins légistes ont écarté une cause cérébrale, une malformation ou une lésion significative du cœur, ils n’ont pas formellement exclu un trouble du rythme cardiaque ni un décès d’origine toxique. »

« Il a respiré de l’hydrogène sulfuré »

Après avoir pris connaissance des conclusions, l’association Sauvegarde du Trégor y trouve « plus de questions que de réponses. » C’est ce qu’elle indique dans un communiqué. « Pourquoi n’envisagez-vous pas que cet arrêt cardiaque soit tout simplement le résultat de l’intoxication à l’hydrogène sulfuré ? », questionne-t-il. L’hydrogène sulfuré (H2S) est le gaz, potentiellement mortel à haute concentration, qui s’échappe des algues vertes lors de leurs décompositions.

« le procureur tourne autour du pot »

André Ollivro, coprésident d’Halte aux marées vertes, considère que le procureur « Tourne autour du pot. Ce communiqué reconnaît la bonne santé de la victime, qu’il a eu un œdème pulmonaire sur un site à plus de 1 000 ppm d’H2S. À ce niveau, la vie disparaît. Cela confirme qu’il a respiré de l’hydrogène sulfuré. Si nous, les associations, ne nous étions pas élevés, il serait mort de manière naturelle. »

L’Association Bretagne terre d’eau pure dénonce « le trouble jeté sur l’origine du décès par monsieur le procureur » avant de lui demander « de reprendre la formulation de son communiqué un peu rapide et d’y faire preuve d’une plus grande précision ».

février 4th, 2017

Posted In: Ecologie, Société

Leave a Comment

Jusqu’à présent, l’évaluation de la montée du niveau marin au cours de ce siècle sous l’influence des dérèglements climatiques était de 1 mètre.
Selon le très sérieux magazine Sciences et Avenir, une nouvelle réévaluation envisage une montée de 2 mètres de plus,  et dans le cas du scénario noir ce serait 20 mètres (ce qui laisse prévoir des millions de réfugiés).

(suite…)

février 4th, 2017

Posted In: Ecologie

Leave a Comment

La vie au soleil – numéro 64 – mars avril 1959

février 4th, 2017

Posted In: Fédération Française de Naturisme, Histoire du naturisme

Leave a Comment

« Page précédentePage suivante »
css.php