Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Assez maladroitement, la FFN dira souvent dans ses revues que le CHM de Montalivet était le premier centre naturiste français, oubliant toute la partie de l’histoire de notre mouvement qui a précédé la guerre. C’est sous l’impulsion du couple Lecocq que le Centre héliomarin de Montalivet accueille ses premiers estivants en 1950. Il est installé sur un terrain calciné dont personne ne veut, ravagé par un incendie, qui porte encore les stigmates de la guerre, des douilles jonchant le sol. Les installations se font à la sueur des bénévoles. Ce ne sera pas sans peine : des manifestations sont organisées pour empêcher leur implantation ; l’évêque de Bordeaux prendra la tête de nombreux cortèges, mais perdra toute crédibilité quand le public saura que ceux-ci sont financés par les maillots Arena ! Plus dramatique est la mort du maire de Montalivet, Jean Monget, suicidé sous la pression des villageois qui lui en voulaient d’avoir donné son aval à Lecocq, avec lequel on lui promettait de finir en Enfer.

1954 nov déc – La vie au soleil – numéro 38

1956 nov décembre – La Vie au Soleil – numéro 50

 

septembre 13th, 2018

Posted In: Fédération Française de Naturisme, Histoire du naturisme

9 Comments

  • Philippe ENGAMMARE dit :

    « Assez maladroitement, la FFN dira souvent dans ses revues que le CHM de Montalivet était le premier centre naturiste français, oubliant toute la partie de l’histoire de notre mouvement qui a précédé la guerre. »

    Certes, mais ces autres lieux naturistes de l’entre-deux guerres n’étaient pas vraiment comparables aux centres naturistes.

    Kienné de Mongeot invitant dans son château, ou même Héliopolis à l’Ile-du-Levant, ce n’est pas la même chose qu’un camping ou les « congés payés » sont venus planter leur tente.

    • marseilleman dit :

      Ce n’est certes pas la même chose mais c’est, à mon sens, extrapoler l’histoire que de dire que ce fut le premier centre naturiste (ou camp naturiste, expression courante à l’époque). L’expression « centre de vacances » est venu après.
      J’ai même lu et entendu que le naturisme en France datait de la naissance de la FFN…. faut pas abuser quand même !

      Il y a eu aussi d’autres centres qu’Héliopolis (qui n’a jamais été un centre d’ailleurs), ou le Sparta club avant 1940, il y a eu le Centre Gymnique du Nord, Air et Soleil de Franconville, le Club Gymnique de France ….

  • rault dit :

    Bonsoir,
    Je recherche Nelly Madeleine qui était à Montalivet en 1963 , mon prénom est Ronan .La famille de Nelly avait un bungalow citée Soleil et moi 12 citée Floride .
    J’avais à l’époque une guenon nommée Sheila .
    Nelly Habitait à Créteil rue St Marie et moi à Morlaix (29600) .

    • Philippe dit :

      Bonjour
      Je connais une Nelly, elle a un bungalow à Floride, juste à côté du mien ….FL12. Elle va avoir 90 ans l’année prochaine. Elle était prof de sport, handballeuse / volleyeuse.

      • Sylvie mx dit :

        La Nelly que tu connais à Flo12 n’est pas Nelly Madelaine (je connais les deux) mais j’ai aussi perdu de vue la famille Madelaine. La mère était une grande amie de la mienne… elles s’écrivaient et passaient leur vie au téléphone.

    • Mainguin dit :

      Je connaissais un Michel Madeleine cité soleil aussi dans ces années là cela ne nous rajeunit pas

  • Edern dit :

    Bonjour,
    Est-ce que quelqu’un se souvient de Koulm, une jeune fille de l’UJN aux cheveux longs très blonds qui posait pour les photopraphes de « la vie au soleil » de 1963 à 66 ?
    Merci,
    Edern

  • Brigitte Ecal dit :

    Bonjour, en 1962 j’ai rencontré Jurgen Trautmann allemand originaire de Aix la Chapelle (AAchen) qui devait être agé à l’époque d’environ 7 ans et qui était venu campé avec sa soeur au CHM de Montalivet. Nous avons échangé par lettre pendant quelques années. Il m’a annoncé son mariage avec une Hollandaise puis la naissance de deux enfants, une fille et un garçon. Malheureusement il a perdu sa fille très jeune qui a été renversée par une voiture. Je l’ai revu plus tard alors que j’avais 2 enfants à Montalivet.
    Depuis nous nous sommes perdu de vue et j’aimerais avoir de ses nouvelles. Bien sûre maintenant certainement plus âgé plus de 80 ans. Mais on ne sait jamais …

Répondre à rault Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php