Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Le lien d’origine

Une étude publiée dans le Journal of Happiness Studies démontre qu’être nu est bon pour le bien-être personnel. Une bonne raison pour vos prochaines vacances de céder à la tentation du naturisme.

Vous aimez être nu à la maison ? Les conclusions de chercheurs de l’Université de Londres (Royaume-Uni) vont vous plaire ! Elles prouvent que les gens qui s’adonnent à des activités naturistes sont davantage satisfaits de leurs corps et de leur vie en général. “L’insatisfaction de l’image corporelle est un problème grave et global qui affecte négativement la satisfaction de la vie”, ont rappelé les auteurs.

Plus on est nu, plus on est heureux

Dans une première étude, ils ont demandé à 850 Britanniques de répondre à un questionnaire en ligne et ont ainsi remarqué que plus ils passaient de temps nu, plus ils étaient heureux. Ils se sont ensuite rendus à deux évènements naturistes pour interroger des participants (24 dans la première rencontre et 100 dans la seconde) avant qu’ils se déshabillent et avant qu’ils ne remettent leurs vêtements. Dans les deux cas, ils ressentaient une amélioration immédiate de leur image corporelle, de l’estime d’eux-mêmes et de la satisfaction de leur vie.

Voir d’autres personnes nues, aussi bon pour la santé mentale

La nudité aurait donc un réel impact positif sur la santé mentale, “ce que les naturistes disent depuis un certain temps” a rappellé le Dr Keon West, auteur des recherches. Il estime même que le fait de voir d’autres personnes nues pourrait être encore plus positif que de se voir nu soi-même. Même si davantage de recherches sont nécessaires pour étayer ces observations, le Dr West estime que si la nudité publique peut avoir un vrai bienfait sur le bien-être personnel, “ça vaut la peine d’enquêter”.

source : medisite

 

 

février 6th, 2017

Posted In: Santé

35 Comments

  • Ron dit :

    Chez moi, je vis nu, je dors nu, etc…Je me sens merveilleusement bien chez moi, sans contrainte
    Le plus mauvais moment de ma journée est quand je dois me vêtir pour aller bosser…et le meilleur moment, vous l’aurez aisément deviné, est quand je rentre chez moi et que je me déshabille.

  • lecapitaine dit :

    entièrement d’accord avec vous.
    Il est dur de devoir se vêtir pour aller aux course, ou sortir le chien, aussi souvent que je peux je fréquente les lieux naturistes.

  • Michel dit :

    Tout a fait d’accord. Je suis nu chez moi le plus souvent possible. C’est déstressant et bon pour mon moral.
    Je conseille vivement aux personnes qui n’ont jamais essayé de se lancer. Il seront surpris du résultat.
    Essayer c’est l’adopter.

  • Chamiaou dit :

    En hiver, cela aide à capter le maximum de la vitamine D sans aucun risque pour la peau.

  • anza dit :

    Je veux être naturiste

  • Tamer dit :

    Et dire qu’il y en a pour qui la nudité, c’est un truc de pervers, c’est l’immoralité incarnée (j’ai même lu « dormir nue est indécent »!!!!), c’est de l’exhibitionnisme etc.

    Le pire, c’est que ces gens-là sont fichus de porter plainte s’ils voient leur voisin ou voisine nager nus dans leur piscine ou lire nus à l’ombre d’un arbre de leur jardin, ou nager nus dans un lac etc., et qu’il peut se trouver des policiers et magistrats pour leur donner raison.

    Franchement, pour trouver que c’est sexuel de nager nu, de lire nu etc., il faut avoir un grain, non?

    Dominique

  • verdin thierry dit :

    moi aussi j’adore faire toutes mes activités à la maison nu, le bricolage et le jardinage aussi

  • Patrick dit :

    Dès que je rentre chez-moi la première chose que je fais est de mettre complètement nu , je le suis environ 18 heures par journée et c’est vraiment top !

  • tout nu dit :

    Quel bonheur d’être nu ! Toute la famille vit nue, ma fille aînée et mon gendre se déshabillent quand ils viennent nous voir et le jardin est ainsi fait pour que nous puissions vivre nus en été sans trop être vus. La nature nous a faits nus, nous faisons tout pour l’être le plus souvent, sans aucune connotation sexuelle, ni encore moins d’exhibition, mais nus…

  • Michel dit :

    Dès que je peux je vis tout nu. Je travaille nu, je bricole nu, je fais mon ménage nu, je bois mon café nu, etc …
    J’ai remarqué que je suis moins frileux qu’avant et plus à l’aise pour vaquer à mes occupations.
    C’est sans danger, ni pour soi, ni pour les autres. Le seul bémol, c’est qu’il faut être vigilant avec ceux qui ne le supporte pas.
    Vive la vie en toute nudité !!!

  • cerisier dit :

    Je dors nu la nuit et toute la journée je vis nu,jusqu’au moment où je devrai m’habillé et quitté mon appartement pour aller dehors.
    Vivre nu(e)c’est vivre libre!

    • TJC dit :

      Bonjour. Nous également. Un maximum de temps nu pour la liberté et le bien être que cela procure. Au fil des années cela m a appris bcp de chose. Le respect , la tolérance , l acceptation de soi et des autres , et un bien être de soi sans égal.
      Très bonne journée à tous.
      Amicalement.

  • cerisier dit :

    La nudité dans chaque être humain,provoque une force moralement que vous ne pourriez pas vous imaginez!

  • Loupstef dit :

    bonjour, pour moi aussi c’est pareil, je me sens bien nu , cela me procure un sentiment de liberté, de détente , de moi même en fait .Il m’est déjà arrivé lors de vacances en location isolée de rester 3 jours entiers sans vêtements, tout se faisait nu, piscine ,apéro, repas , sieste, pétanque ……… merci de m’avoir lu, et n’hésiter pas un instant de faire pareil.

    • TJC dit :

      On pourrait parler pendant des heures du bien être d être nu. La sensation d être libre
      D être entier pas de faux semblant …
      nous ne sommes jamais allé dans un centre naturiste. Je pense qu il nous faudra tester pour connaître. Dans le Sud Ouest c t plutôt le naturisme sauvage à la plage. Les balades nu au bord de l eau. Une vrai sensation d être vivant.
      @+

      • leferrandais dit :

        Testez au moins une fois un centre de naturistes, personne ne regarde les autres bizarrement et pour une fois nous passons inaperçu dans le plus simple appareil, c’est la liberté de ce corps que la nature nous a donné.
        Avec ma compagne et un couple d’amis naturistes également n’en restons pas là, à la maison en couple ou tous les 4 été comme hiver, au soleil comme à l’ombre nous vaquons à nos occupations sans complexes, la vie change à 100%, nous avons la trentaine et cela fait 12 ans que ça dure, ma compagne qui était naturiste que j’ai connu à 18 ans m’a convertit et depuis je n’ai jamais passé plus de 10h sur 24 habillé, quoi de plus beau qu’un corps humain quel qu’en soit le sexe ou l’âge en occultant bien sur toute déviation de voyeurisme sexuel, sinon c’est du domaine de la perversion et ne mélangeons pas les genres…..Vive l’air pur sur notre peau et ce genre de vie remplace tous les antianxiolitiques..TESTEZ

        • TJC dit :

          Bonjour.
          Merci pour ton message. Je sais le bonheur au quotidien que cela procure. Tous les soirs en rentrant chez moi, c est ma tenue préférée pour me détendre. Se sentir à l aise déjà avec son corps c est énorme.
          Pour le centre naturiste , j essaierai un jour en rentrant en France car je sais déjà la liberté que cela va me procurer sans se soucier des regards ou autre.
          Et c est cette attitude que j apprécie le plus.
          Bonne journée.

  • Elodie dit :

    Bonjour avec mon conjoint nous sommes souvent nu à la maison
    On a 2 enfants la grande 14 ans et le petit 11 ans
    Eux sont souvent en t-shirt mais nu en bas
    Mais lorsque l’on regarde la télé souvent le soir ils se caresse les parties intimes, du coup notre fils a des erections et notre fille a la minette et les doigts trempé
    Avez-vous été dans le même cas ?

    • marseilleman dit :

      Je pense que vous êtes un faux profil naturiste, mais un vrai pervers, et vous fantasmez sur les naturistes derrière votre écran comme un petit frustré sexuel.
      Les enfants de naturistes savent se comporter, ce n’est pas parce qu’ils sont naturistes qu’ils sont impudiques. La nudité est une chose, l’expression d’un désir sexuel en est une autre, elle se fait en privé et non aux yeux de tous, y compris des parents.

      Faut vous faire soigner mon pauvre.

  • Guillaume Ferront dit :

    Moi la nudité c’est quelque chose de tout à fait naturel
    Je suis naturiste et tout particulièrement randoneur naturiste
    Je milite avec la fédération française de naturisme et l’apnel (association pour la promotion du naturisme en liberté) pour que la simple nudité ne soit plus assimilée à de l’exhibition sexuelle mes considéré comme un art de vivre respectueuse envers la nature et celle des autres
    Bien sûr quand ont croise des personnes on se couvre ! Paréo pour mesdames et short rapide pour messieurs

  • Epad dit :

    Un jour, j’ai eu un sentiment de honte en me regardant nu dans le miroir.
    J’ai décidé que ça ne se renouvellerait plus et que c’est la dernière fois que je serais honteux de mon corps : J’ai alors décidé de vivre nu à la maison.

    En prenant l’habitude de vivre nu, on découvre que cacher sa nudité est un fardeau. La nudité à la maison rend libre. C’est pesant de vouloir cacher son corps. C’est délivrant de se mettre à nu, car c’est se soustraire du souci de de notre apparence, de l’image qu’on donne de nous par nos vêtements …

    La nudité nous oblige à avoir une hygiène des parties intimes impeccable 24/24 et nous aide à lutter contre la prise de poids pour conserver la silhouette souhaitée.

    En vivant nu, on renonce à cacher une partie de notre corps, qui est pourtant très importante dans notre psychique. C’est accepter l’entièreté de notre corps : Ce qui est habituellement caché par nos sous-vêtements ne doit pas être un passager clandestin de notre personne. Cette partie qui fait partie de notre personne ne mérite pas d’être niée, mais au contraire reconnue comme le reste du corps.

    Notre corps nous procure de bons et loyaux services. Il est bon que nous lui soyons reconnaissants.
    Il est sain que la totalité de notre corps puisse vibrer en marchant, en sentant de l’air sur notre système pileux et les différences de température d’une pièce à l’autre. Et tout cela sur tout notre corps, car la partie habituellement cachée a besoin de vivre comme le reste du corps.

    La nudité booste notre libido. Je comprends la gêne lorsqu’à 20 ans on ne peut freiner certaines manifestations de notre corps liées aux émotions ressenties face à la nudité.
    Mais en avançant en âge, lorsque le volcan intime est un peu moins réactif, la nudité permettra peut-être de préserver le maintien de cette libido et donc de continuer à rendre actif toutes les parties du corps.

    Juste une question qu’en est-il su la ou le partenaire choisi de rester « textile » ?

    • marseilleman dit :

      Très beau témoignage merci et bravo.

      Si le ou la partenaire choisit de rester textile, il faut lui laisser ce choix, la laisser libre comme elle ou il nous laisse libre dans notre choix. L’amour, c’est aussi accepter l’autre dans ses différences pour mieux se retrouver dans ce qui nous assemble.

  • epad dit :

    Tout à fait d’accord, mais si dans le couple, la nudité n’est pas partagée, il faut s’assurer que son ou sa partenaire accepte sans réticence de nous voir nu et prendre garde de ne pas lui imposer la vue à longueur de journée les parties intimes de son corps.

    J’aimerai avoir d’avis des dames à ce propos et qu’elles expliquent pourquoi la nudité à la maison est, mes semble-t-il plus souvent pratiquée par les hommes que par les femmes.

    • bernard dit :

      j’ai découvert le naturisme par hazard il y a 40 ans ,je l’ai abandonné à cause d’une épouse pudibonde
      après mon divorce ,vivant seul dans une maison isolée avec un grand jardin arboré et clos, je me suis remis à vivre nu ,dedans et dehors dès que le climat le permet, parce que j’ai constaté que les symptômes de ma dépression s’atténuaient comme par miracle dès que je suis nu .De formation scientifique ,j’ai trouvé les raisons biologiques de cela,ce qui m’incite à continuer,malgré mon éduction ,étant issu d’une famille d’agriculteurs catho intégriste
      lorsque j’ai rencontré ma nouvelle compagne sur un site de rencontre ,j’ai bien précisé dès le départ que mon mode de vie n’était pas négociable, mais que je ne l’obligerai pas à faire pareil. Non naturiste, elle a expérimenté la nudité au début de notre relation ,mais n’a pas souhaité continuer ,y compris en plein cagnard (elle est très frileuse) ,sauf pour dormir .J’aurais pu insiter ,mais je considère qu’elle a droit à la liberté qu’elle m’accorde. Par contre elle m’incite à fréquenter seul le club naturiste de la région,car je lui en ai expliqué le règlement strict

      • epad dit :

        Merci pour ce beau témoignage. Ça s’appelle le respect mutuel.

        La nudité à la maison permet de démystifier et dédramatiser tout ce qui tourne autour du sexe.
        Ce qu’on ne voit pas, on a tendance à le mystifier car on ne le connaît pas bien. La nudité permet de faire tomber les barrières mentales.
        Chacune des parties de notre corps a une fonction indispensable. Chacune mérite plus de reconnaissance que d’ignorance, voire du mépris ou de dégoût. C’est rendre service à notre corps que de le laisser voir tel qu’il est. Ne punissons pas certaines parties de notre corps, mais laissons parler TOUT notre corps.

        Pour 99 % du temps, les parties dites « intimes » ne doivent pas avoir un statut particulier, mais être traitées comme les autres parties du corps. Même au moment du lever le matin pour les hommes, il n’y a pas de honte à avoir des érections. C’est la nature. Elles passent.
        Lorsque nos relations se font toujours dans le respect de l’autre, il y a aucune raison à en avoir honte. Au contraire, en complément d’une relation affective, émotionnelle, intellectuelle … les parties dites « intimes » constituent un relai physique, un trait d’union entre deux corps, un prolongement des autres formes de liaison. Sans elles, il serait impossible d’avoir des enfants. Alors, pour toutes ces bonnes choses de la vie, ne les punissons pas. Ce sont elles qui entretiennent la vie sous toutes ses formes !

        Si c’est la honte qui l’emporte, le risque en prenant de l’âge est que nos relations intimes avec notre partenaire soient perturbées car cette partie de notre corps qui aura été mis aux cachots ne répondra plus présent lors de moments intimes.

Répondre à anza Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php