Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Dans les numéros 6 et 7 de Naturisme-Naturellement Nu (FFN), un excellent article signé Gérard Collin compare le naturisme en France et aux USA.
Le naturisme tel que nous le concevons y existe incontestablement (Lake Como, Cypress Cove et divers autres centres).
Mais à la fureur des naturistes le centre initialement naturiste de Caliente (Floride) « est devenu la figure de proue du nudisme US avec chambres équipées de miroirs au plafond, boutiques de lingerie sexy, soirées érotiques, séminaires de développement sexuel, enlacements en piscine ».
Un autre centre naturiste évolue lui aussi vers ce que l'auteur appelle « hédo-nudisme », et que l'on désigne habituellement en France par « nudisme libertin », et une tendance plus vaste risque d'aller en ce sens.

La préoccupation qu'exprime Gérard Collin est le risque que cette tendance se propage vers l'Europe (où nous avons déjà eu la colonisation d'une partie de Cap d'Agde) par le phénomène bien connu qui nous amène à transposer chez nous avec quelques années de décalage ce qui se fait aux USA.
Tendance pouvant être favorisée par la recherche de plaisirs immédiats en compensation aux angoisses générées par la crise économique et sociale.

La diminution du foncier se prêtant à des installations naturistes en France risque également de poser problème.

L'auteur préconise que pour préserver l'identité du naturisme en France l'on fasse tout pour renforcer la présence des enfants dans les espaces naturistes, et l'on ne laisse pas se développer une marchandisation excessive et incontrôlée du naturisme.

La conclusion de cet excellent article me semble néanmoins un peu pessimiste :
« Il ne s'est agi ici que de dire que si l'adage « ce qui se passe aux USA nous arrive 15 ans plus tard » était vrai aussi dans le monde naturiste, alors les centres français et européens tenants d'une éthique naturiste familiale asexuelle auraient quelques soucis à se faire… »

Christian G.

=================================================================

Une autre analyse par Philippe E.

Ce qu'en revanche j'aimerais qu'on ait présent à l'esprit, c'est que les Etats-Unis sont un pays fédéral, donc les lois varient fortement d'un Etat à un autre, et très vaste, les mentalités aussi sont très différentes à Seattle et à Houston, par exemple.
Rien que pour la seule Californie, San Francisco est à 800 km de Los Angeles, et c'est, du point de vue des mentalités, un autre monde.

Donc, dire "les Etats-Unis", c'est un peu comme lorsqu'on dit "l'Europe".
La Pologne et les Pays-Bas. Tous ces pays Européens sont assez différents les uns des autres, je pense…
Le pays est beaucoup plus homogène, standardisé même (d'un bout à l'autre du pays, il n'y a qu'un seul modèle de fenêtres, un seul modèle de baignoire; et quand on voit un immeuble ou une maison, il est impossible de dire si l'on est dans le Wisconsin ou en Louisiane), les magasins sont tous les mêmes d'un bout du pays à l'autre, mais sinon, que de différences!
A Seattle, on peut circuler nu à vélo (une jeune femme le fait chaque jour, après l'avoir interpellée, la police a fini par laisser faire car la femme a prouvé qu'il n'y avait aucune loi ne le lui interdisant), des naturistes sur la côté ouest ont obtenu que la nudité ne soit pas considérée comme délictueuse, y compris sans notion d'endroit réservé. En revanche il y a quelques semaines, dans le New Jersey, Etat démocrate pourtant, la police a ordonné de couvrir une statue en glace de la Vénus de Milo.

Autre point notable aux Etats-Unis, c'est un peu "on fait ce qu'on veut, du moment que c'est privé", et j'ajoute, payant. On voit donc de tout, et notamment en pleine ville (Philadelphie en l'occurrence), des bars serveuses nues, des salons de "massages complets", tout ça a pignon sur rue, fait de la pub, du moment que c'est indiqué que c'est pour adultes on fait ce qu'on veut.

Bien sûr, ça existe en France, mais beaucoup plus discret, on ne l'annonce pas avec des panneaux de 10 x 15 m sur l'autoroute.
D'ailleurs, j'ai fait le trajet entre Gainesville (Floride) et Athens (Georgie): on est là dans le "Bible belt", pays où il y a plus d'églises que d'habitants. Et l'on voit de grands panneaux côte à côte "Votre Salut avec le Reverend Trucmuche, 250$ cotisation annuelle", "Bibles à 5$ seulement en vente à l'Eglise du Sauveur du Mont Bidule", "Lavez vos péchés, confessions tous les jours", et juste à côté, "sex porn videos at 1$", "streaptease bar second exit left", "adult restaurant and sauna 12$" etc.
La juxtaposition de ces panneaux est assez comique.

Autre point notable aussi, c'est que, plus encore qu'en France, il y a les lois, et leur application. Par exemple, il est interdit d'être nu à New York, et c'est théoriquement lourdement puni. Cependant, on m'a dit que ça se faisait, et que la police n'intervient pas, parce qu'elle considère qu'elle a d'autres chats à fouetter, et qu'il suffit donc d'être discret, au pire, si sur insistance d'un plaignant la police se déplace, elle se contentera de demander à la personne de se rhabiller.

mars 11th, 2013

Posted In: Etats Unis, Naturisme

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php