Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

La vie au soleil de mars avril 1968 – N°116

Scan10543

Scan10544

Scan10541

1968 – La vie au soleil – n°117 – Mai Juin 1968 

1968 - La vie au soleil - n°117 - Mai Juin 1968 le naturisme indoor

 

juin 3rd, 2016

Posted In: Histoire du naturisme, Nudité urbaine, Société

One Comment

https://decidim.barcelona/proposals/no-volem-platges-guetos-per-discriminar-ningu-per-rao-de-sexe-raca-o-conviccio-com-passa-amb-la-nudista-de-la-mar-bella

No volem platges (guetos) per discriminar ningú per raó de sexe, raça o convicció, com passa amb la « nudista » de la Mar Bella.

S’està estudiant la viabilitat d’aquesta proposta i la possible inclusió al Pla Municipal 2016-2019. Al llarg de les pròximes setmanes aquesta proposta rebrà una resposta de l’Ajuntament de Barcelona. Recorda que pots participar en els debats d’avaluació del procés participatiu del Pla Municipal.

N • nudactivitat • BCN-2016-04-10344 • 09/04/2016 •  Sense comentaris • 

L’associació ADDAN proposa que desaparegui la platja « nudista », perquè és una discriminació que prohibeix de mantenir la nuesa a la resta del litoral. La nuesa és l’estat natural de les persones, ni una acció ni una conducta. Allò que realment és un acte o una conducta és cobrir el cos. Com a Mataró volem totes les platges realment lliures.

« Nous ne voulons pas des plages ghettos par discrimination contre quiconque en raison de son sexe, de  sa race ou de ses croyancesL’association ADDAN propose que disparaisse la plage « nudista » parce que c’est une discrimination qui interdit de maintenir la nudité sur le reste de la côte. La nudité est l’état naturel de la population, et non pas une action ou un comportement. Alors que c’est vraiment un acte ou uncomportement de couvrir son corps. Comme à Mataro, nous voulons toutes les plages vraiment libres. »


  100_9474-w 100_9477-w 100_9497-w 100_9499-w

mai 31st, 2016

Posted In: La loi et le naturisme, Naturisme, Naturisme en liberté, Nudité urbaine, Société

Leave a Comment

https://m6info.yahoo.com/londres-un-restaurant-nudiste-va-1411830714712118.html

Déguster un rosbeef, au restaurant, totalement nu. C’est le concept d’un restaurant londonien, qui doit ouvrir ses portes en juin.

Manger nu au restaurant. Une idée pas si saugrenue que cela qui va voir le jour en juin, à Londres. Le premier restaurant nudiste doit y ouvrir ses portes. Le concept fait fureur puisque près de 5 000 personnes ont déjà réservé leur place.

L’établissement, baptisé The Bunyadi, sera installé en plein cœur de la capitale britannique. Après avoir poussé la porte du restaurant, les clients pénétreront dans un sas où ils pourront se dévêtir et poser leurs vêtements dans des casiers, avant de rejoindre leur table, vêtus d’un peignoir.

Éclairé à la bougie

Ils auront alors le choix de l’enlever ou non. Mais pour préserver l’intimité des convives, tout a été pensé, puisque des panneaux de bambous entoureront les tables.

Un restaurant vraiment particulier, puisque les plats seront fait en argile, et les couverts comestibles. L’idée est de vivre une véritable expérience de libération” explique le fondateur du restaurant, Seb Lyall, au site Londonist.

Autre détail choc, le restaurant sera entièrement éclairé à la bougie. Ce qui n’empêchera pas l’étincelle dans les yeux des convives qui dîneront nus, en tête à tête.

avril 21st, 2016

Posted In: Nudité urbaine, Société

Leave a Comment

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/evenements/une-artiste-manifeste-nue-a-cologne-contre-les-agressions-233339

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox

Mis à jour le 08/01/2016 à 16H52, publié le 08/01/2016 à 16H46

L'artiste Milo Moiré manifeste nue à Cologne contre les agressions
L’artiste Milo Moiré manifeste nue à Cologne contre les agressions

© Oliver Berg / DPA / AFP

L’artiste suisse Milo Moiré a manifesté nue vendredi devant la cathédrale de Cologne en Allemagne pour protester contre les agressions sexuelles qui y ont été commises le soir du Nouvel An.

Nue dans le froid, sous le regard des passants et des policiers, la jeune femme a brandi une pancarte sur laquelle était inscrit « Respectez-nous ! Nous ne  sommes pas du gibier, même quand nous sommes nues ! »

Artiste et modèle, Milo Moiré, 32 ans, utilise régulièrement sa propre nudité dans ses performances. En juillet 2015, elle avait été interpellée pour avoir réalisé une série de « selfies » place du Trocadéro, à Paris.

31 suspects d’agression lors de la nuit du Nouvel An

Plusieurs dizaines de femmes ont été agressées sexuellement lors de la nuit  du Nouvel An à Cologne.

Selon le gouvernement allemand, la police fédérale effectue des vérifications sur 31 « suspects » au total, dont 18 demandeurs d’asile, pour des violences et vols.

Les faits ont profondément choqué l’Allemagne et mis la chancelière Angela Merkel un peu plus sous pression du fait de sa politique d’ouverture à l’égard des réfugiés venant de Syrie, d’Irak ou d’Afghanistan, plusieurs responsables politiques faisant le lien entre cette politique et les agressions.

janvier 8th, 2016

Posted In: Art et nudité, Nudité urbaine

Leave a Comment

Le Maillon met à nu les marginaux de 68, aumaillon sens propre

 

Le théâtre du Maillon à Strasbourg propose « Little Joe », une création  adaptée de la trilogie de films à scandale  Flesh/ trash /heat d’Andy Warhol dans les  années 60. Sur scène, des marginaux, des junkies et des prostitués de New York, qu’a découvert mercredi soir le public pour la première fois.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alsace/2013/11/14/little-joe-new-york-1968-le-maillon-met-nu-les-marginaux-de-68-au-sens-propre-357327.html

 

Mettre à nu sur scène les junkies et prostitués du New York de 1968, sans apologie ni condamnation : c’est le pari d’une pièce créée mercredi à Strasbourg, adaptée de la trilogie de films à scandale Flesh/Trash/Heat produite par Andy Warhol à la fin des années 1960. « Little Joe, New York 1968 », du metteur en scène Pierre Maillet, est une galerie de portraits de marginaux tout droit sortis du monde interlope de prostitués, travestis et drogués qui gravitaient alors autour de la célèbre « Factory », le loft new-yorkais du pape du Pop Art. Après le théâtre strasbourgeois du Maillon, la pièce doit tourner prochainement à Saint-Etienne, Paris, Nîmes, et Douai. Les films, réalisés par le cinéaste Paul Morissey dans l’ombre d’Andy Warhol, avaient fait scandale à l’époque. Certains pays les avaient classés X, du fait de la crudité de certaines scènes. « C’était la première fois qu’on montrait des hommes nus, dans un film qui n’était pas limité à la communauté gay », relève Pierre Maillet. Et la première fois aussi qu’un film grand public mettait en scène des travestis. Habitué des adaptations de cinéma au théâtre – il a déjà signé plusieurs adaptations théâtrales des films du cinéaste allemand Fassbinder – Pierre Maillet s’intéresse moins au scandale qu’au « regard humain, drôle, que Morissey pose sur la marginalité », à travers ces portraits, celui d’un père de famille qui se prostitue pour payer l’avortement de l’amie de sa femme (Flesh), et celui d’un junkie en quête de drogue (Trash).
ab-ny_c_jeanlouisfernandez029

La nudité comme évidence

Il a choisi d’entrelacer dans une première partie les destins des deux Joe, le prostitué de « Flesh » et le drogué de « Trash ». Le dernier volet (« Heat », dont l’action se situe parmi les recalés de Hollywood à Los Angeles) fera l’objet d’une pièce
à part qui sera créée l’an prochain.
Avec une mise en scène très graphique, mêlant projections vidéo et tableaux sur différents niveaux, la pièce est truffée de références à l’univers psychédélique du Velvet Underground. Servie par des dialogues à l’humour mordant et des acteurs très en verve, elle fait revivre l’utopie joyeuse et insouciante de l’ère de l’avant-sida, qui commence toutefois à se déliter sous l’effet dévastateur de la dépendance aux drogues dures.
Pierre Maillet fait le choix, à l’instar de Paul Morissey, de faire évoluer ses acteurs dans le plus simple appareil sans en faire grand cas, dès le départ de la pièce, pour que leur nudité devienne aux yeux du spectateur « une évidence, simple et naturelle ».
« Il s’agit de montrer la marginalité en cherchant à éviter l’écueil du misérabilisme et de la provocation », assure le metteur en scène, pour qui la pièce, comme le film, se veut « une porte d’accès à cet univers, qui nous montre des gens qui ne nous sont finalement pas si étrangers que cela », en dépit de leurs choix de vie, délibérément à la marge de la société et à rebours des conventions sociales.
Cherchant à éviter aussi bien la condamnation que l’apologie de leur mode de vie, Pierre Maillet incite le spectateur « à regarder d’une autre façon ce monde » composé d’êtres en quête, à leur manière, d’une place dans la société.

Pour en savoir plus : http://www.theatre-des-lucioles.net/spip.php?article3

 

décembre 13th, 2015

Posted In: Art et nudité, Nudité urbaine

Leave a Comment

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/dans-17-pays-du-monde-il-est-plus-dangereux-de-montrer-ses-seins-que-de-porter-une-arme–4090

L’une des premières choses que l’on voit lorsque l’on vient au monde ? Les seins !

Les nichons, les nénés, les pare-chocs, les roberts, les lolos, les « BOOBS » quoi ! Et l’on en passe… Ceux de notre mère. Mis à part cet épisode laiteux et maternel, on arrive tous un jour à un âge où, qu’on soit homme ou femme, c’est beau de contempler une poitrine féminine.

Mais dans de nombreux pays, ce n’est pas le cas. Chez eux, il est en effet plus beau de contempler une arme à feu que le galbe d’un sein… En effet, il est autorisé de porter une arme sur soi dans les lieux publics alors qu’en même temps, les femmes encourent des sanctions (plus ou moins lourdes) si elles montrent leur poitrine.

Une hypocrisie que Shreena Patel, chercheuse et directrice du site cliniccompare, a mise en évidence dans un petit tableau comparatif très intéressant :

Free niples

« J’étais intriguée par la négativité et le dédain qui entouraient le mouvement « Free the nipple ». Il semblait qu’être seins nus soit des plus offensants et mortellement blessant. »
new-york-seins-nus-activist-karen-heaven-is-followed-by-photographers-as-she-marches-in-a-rally-to-protest-for-the-right-of-women-to-go-topless-anywhere-a-man-is-able-to-in-new
Sans aucun doute, les partisans de la campagne « Free the nipple » feront une syncope en voyant cet article. Signifiant littéralement en français « Libérer le téton », ce mouvement (lancé il y a presque quatre ans) prenait son envol sur Facebook et Twitter, dans les rues de New York, en Islande, dans les concerts des artistes Soko ou Miley Cyrus, ou encore sur l’Instagram de la top-modèle Cara Delevingne.

New York – seins-nus-activist-karen-heaven-is-followed-by-photographers-as-she-marches-in-a-rally-to-protest-for-the-right-of-women-to-go-topless-anywhere-a-man-is-able-to-in-new

 

 
La question était simple et pourtant elle reste toujours sans réponse : pourquoi les hommes peuvent se balader à peu près partout torse nu sans choquer, et non les femmes ? Le téton d’une femme serait-il si différent ? Véhicule-t-il une symbolique sexuelle et maternelle si forte ?

Parce qu’il ne faut pas regarder que chez les voisins. Des avancées sont peut-être encore à faire dans nos pays, nos villes et nos villages occidentaux.

Par exemple, actuellement, dans encore trois États américains (l’Indiana, l’Utah et le Tennessee) il est complètement interdit aux femmes de faire du topless, même sur une plage. Alors que dans 13 autres États américains, les termes des lois sont relativement flous… Sur un second plan, faut-il rappeler la législation sur les armes à feu aux États-Unis ? On la qualifiera de « libérale ».

À titre d’information, en matière de « téton libre » dans notre belle France, la loi fixe le cadre général dans l’article 222-32 du Code pénal. Selon cet article, « l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public » est passible d’une peine d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Un délit qui a remplacé l’ « outrage à la pudeur ». Or, en n’énonçant pas la liste des parties du corps à dissimuler, le texte ne dit à aucun moment que montrer ses seins dans l’espace public constitue une infraction. Théoriquement, il n’y a donc rien d’illégal à le faire ! L’appréciation semble en fait se faire au cas par cas. Tout est question d’interprétation et laissé à l’appréciation du procureur et du juge…

 

2Bref… pendant ce temps (selon l’American Psychiatric Association) l’enfant américain moyen aura été témoin à 18 ans de 40 000 meurtres et de 200 000 actes violents via le cinéma, la télévision et les jeux vidéo. Grosso modo, on imagine que ces statistiques s’appliquent plus ou moins fidèlement à la France et à l’Europe.

décembre 13th, 2015

Posted In: La loi et le naturisme, Nudité urbaine, Société

Leave a Comment

Les Red Hot Chili Peppers ne semblent avoir aucun souci vis à vis de la nudité

6555_407344939361152_1871377118_n 316370_276210719079114_100000705646250_912241_1657414778_n Red hot chili peppers

Si les membres du groupe des Flaming Lips ne sont pas nus, ils utilisent des danseuses qui le sont et visiblement ce n’est pas vulgaires (même si ce n’est pas dans l’esprit naturiste). Photos datant de 2008 prises au festival rock de Sasquatch.

20080630145818-1 20080630145818-2 20080630145818-4 20080630145818-5 20080630145818-6 20080630145818-7 20080630145818-8 20080630145818-12 20080630145818-17 20080630145818-22 20080630145818-28 20080630145852-1

Cette photo daterait de 1969 et a été prise lors d’une conférence dans une université américaine. Certains la taggent comme étant une photo de Fiona Apple mais c’est un fake !

20070124212312-15

Le groupe « Freedom » joue nu dans le film « Attraction » de Tinto Brass

Le groupe Freedom joue nu dans le film Attraction de Tinto Brass

Milla Jovovich

Milla Jovovich

(suite…)

novembre 28th, 2015

Posted In: Art et nudité, Nudité urbaine

5 Comments

CroatieTrois artistes suisses ont été arrêtés samedi à Zagreb, la capitale croate, au milieu de leur spectacle consistant à se promener tout nus dans le cadre d’un festival artistique alternatif.

La télévision nationale (HRT) a diffusé les images de leur prestation artistique.

La télévision nationale (HRT) a diffusé les images de leur prestation artistique.Image: DR/HRT

Les artistes, deux hommes et une femme, déambulaient ainsi au centre-ville.

Les policiers les ont accompagnés au commissariat le plus proche après les avoir convaincus de remettre leurs vêtements. Les organisateurs ont assuré que les autorités avaient été informées à l’avance.

La télévision nationale (HRT) a diffusé des images de cette performance, intitulée «La marche lente à poil».

Le festival «J’aime Zagreb» est consacré à la réflexion sur les liens entre le corps et l’espace public. Il est dédié à un artiste conceptuel croate, Tomislav Gotovac, qui s’était promené tout nu dans les rues de Zagreb en 1981.

La police a également arrêté une artiste américano-coréenne dont la prestation consistait à s’endormir sur une place du centre-ville. Elle avait prévu un sommeil de huit heures, mais elle a été réveillée moins d’une heure après le début de sa prestation et conduite au commissariat. (ade/ATS/nxp)

(Créé: 13.09.2014, 21h27)

6985931-10683760

novembre 22nd, 2015

Posted In: Art et nudité, Nudité urbaine

Leave a Comment

Pendant la St Nicolas, lors du marché de Noêl de Freiburg, trois personnes se sont promenées nus au milieu des passants.
(Photo publiée dans un journal allemand)

lachendepassanten

novembre 20th, 2015

Posted In: Nudité urbaine

Leave a Comment

http://www.7sur7.be/7s7/fr/2668/Especes-Menacees/article/detail/769346/2009/03/15/Des-militants-nus-a-Madrid-contre-le-massacre-des-phoques.dhtml

Une manifestation contre le « massacre » des phoques au Canada a été organisée dimanche au centre de Madrid, où une centaine de protestataires se sont allongés nus sur le sol, le corps recouvert de teinture rouge simulant le sang.

La manifestation était organisée à la Puerta del sol, place emblématique de la capitale espagnole, par la Fondation Equanimal, un groupe de défense des animaux, pour protester contre la reprise imminente de la chasse aux phoques dans le Golfe du Saint-Laurent et sur la côte atlantique canadienne.

« Nous voulons faire prendre conscience aux gens que les animaux sont capables de sentir et souffrir comme nous, et protester contre le massacre de centaines de milliers de phoques qui va commencer au Canada », a déclaré la porte-parole de l’association, Silvia Toval.

Des actions de ce type étaient prévues ce week-end ailleurs dans le monde, les critiques portant souvent sur l’abattage des bébés phoques, dont la peau est recherchée.

Equanimal affirme aussi vouloir faire pression sur le Parlement européen, qui doit se prononcer début avril sur une éventuelle interdiction de la commercialisation des produits dérivés du phoque dans l’Union européenne.

Le Canada, qui défend cette pratique traditionnelle en vigueur depuis 350 ans, avait autorisé l’an dernier les chasseurs à tuer 275.000 phoques sur la façade atlantique du pays, soit près du tiers des phoques abattus chaque année dans le monde. (belga)

novembre 17th, 2015

Posted In: Défense des animaux, Nudité urbaine, Société

Leave a Comment

« Page précédentePage suivante »
css.php