Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

Extrait de « CQFD n°24, juin 2005

Oxent Miesseroff « Le charme discret du maquis de Barrême ». Russe chassé de chez lui par les armées blanches et l’intervention alliée pendant la révolution, cet apatride réfugié en France entreprit trente ans après la bataille, sur l’insistance de ses camarades de maquis, de rapporter leur histoire. Mal lui en prit : les braves bourgeois qu’ils étaient devenus s’étaient rangés à l’avis de l’hagiographie officielle, pleines de pages héroïques et de faits d’armes qui n’ont existé que dans l’imagination des médaillés. Le vieux papy De Gaulle, quand on lui parlait de « résistance », haussait les épaules et rétorquait que, pendant l’Occupation, les Français jouaient aux cartes ! On sait pourtant qu’en dehors des staliniens des cohortes d’étrangers ont résisté les armes à la main sur le sol français : antifascistes d’Europe centrale et orientale, républicains espagnols et nombre de juifs rescapés, qui n’obéissaient pas tous aux injonctions de Moscou. Un livre de Gilles Perrault a décrit les maquis gaullistes du Nord, délibérément sacrifiés aux intérêts du débarquement allié en Normandie – et on se souvient que le réseau Manouchian et la M.O.I. ont été eux aussi livrés à une mort certaine afin que les résistants de dernière heure puissent apparaître comme de vrais français et jouir en paix de leur nouvelle fortune acquise au marché noir.

Oxent Miesseroff, lui, ne se gargarise pas de grands mots. Il perfectionne, dit-il, « l’art du bidonus » : « Qu’est ce qu’un héros sinon celui qui sait serrer les fesses mieux que les autres ? ». Est-il nécessaire de préciser qu’aucun éditeur ne se risqua à publier le livre et qu’ « Aliocha » dut faire imprimer à compte d’auteur, avec l’aide de quelques amis, sa version dactylographiée en 1978 ?

Aliocha a été un des précurseurs naturistes à Marseille après la seconde guerre mondiale.

novembre 30th, 2021

Posted In: Société

3 Comments

De 1929 à 1931, le Sparta Club de Kienné de Mongeot s’installait à Douaires, près de Gaillon.

mars 3rd, 2021

Posted In: Culture, Histoire du naturisme, Kienné de Mongeot, Naturisme, Société

Leave a Comment

A ce jour, Marseille n’est pas forcément connue pour être un haut lieu du naturisme en France. Il n’y a pas de centre naturiste, pas de plage avec une autorisation municipale, tout juste quelques lieux tolérés dans les Calanques.

Mais ce ne fut pas toujours le cas. Dans un passé plus ou moins lointain, la cité Phocéenne a été le fer de lance de ce mode de vie oeuvrant pour l’hygiène sociale avec des personnalités reconnues et respectées comme le Dr Poucel qui a été parmi les premiers a alerter en 1920 sur les dangers du tabac. Ce livre nous apprend qui étaient ces précurseurs marseillais, quels étaient leurs parcours, leurs motivations et leurs différentes implications. Aussi, ce livre ne parle pas uniquement de naturisme, il insère cette philosophie au sein de la société et de l’évolution des moeurs avec notamment des Ligues morales très actives dans les années 30.

368 pages et 16 pages d’illustrations pour comprendre que le naturisme est une donnée importante de notre culture provençale. C’est un patrimoine immatériel à préserver pour l’avenir de nos enfants.

D’ici deux mois, il devrait être disponible à la vente.

Sonnenfahrt in die Provence 14 – 1958 (en Camargue)
1978 – mai juin – La vie au soleil – numéro 59 – cap Taillat
Le centre des Libres Culturistes de Provence à Marseille au Lapin Blanc (Vieille Chapelle)

février 15th, 2021

Posted In: Association Naturiste Phocéenne, Culture, Dr Joseph Poucel, Ecologie, Fédération Française de Naturisme, FKK, Histoire du naturisme, La pudeur, Le Frioul, Le Levant, Liberté, Naturisme, Naturisme - URN PACA/Corse, Naturisme en liberté, Parc National des Calanques, Politique, Rando-nue, Santé, Société, Sport

3 Comments

1994.02 – La vie au soleil n°50

janvier 7th, 2021

Posted In: Naturisme, Nudité urbaine, Santé, Société

Leave a Comment

1994.02 – La vie au soleil n°50

janvier 7th, 2021

Posted In: Naturisme, People, Société

Leave a Comment

1992 – février – Le nouveau naturiste – n°1

novembre 7th, 2020

Posted In: Santé, Société

Leave a Comment

« Y-a-t-il un code plus rigoureux et plus rituel que celui du vêtement ? Il classe, il distingue, il hiérarchise, il garantie les contrats secrets du groupe. Il maintient les distinctions sociales, les statuts culturels et les distances entre classes. On ne peut briser ce code ou porter atteinte à la pudeur sociale sans porter atteinte à un ordre établi » 

Michel de Certeau (1925-1986) – prêtre jésuite, théologien, philosophe et historien

mai 5th, 2020

Posted In: Liberté, Naturisme, Politique, Société

Leave a Comment

Nat Info, printemps 1994, édition spéciale

mai 3rd, 2020

Posted In: Naturisme, Société

Leave a Comment

Nat Info, édition spécial, printemps 1994

mai 3rd, 2020

Posted In: Naturisme, Société

Leave a Comment

Nat Info, printemps 1994, édition spéciale

mai 3rd, 2020

Posted In: Liberté, Naturisme, Politique, Société

Leave a Comment

Page suivante »
css.php