Coeur naturiste

Naturisme – Ecologie – Actu des calanques + Divers

1958 – Série 4 – N°59.390 – Vivre d’abord
LVS – n°15 – Janvier février 1972
LVS N°91 – janv fév 1964 – Yoga nu à Montalivet

juin 11th, 2019

Posted In: Histoire du naturisme, Naturisme, Santé, Sport

Leave a Comment

1986 – août – La vie au soleil n°112 – l’enfant et le sport

juin 9th, 2019

Posted In: Naturisme, Santé, Sport

Leave a Comment

juin 6th, 2019

Posted In: Santé, Sport

Leave a Comment

juin 5th, 2019

Posted In: Histoire du naturisme, Santé, Sport

Leave a Comment

1926-06 Lachendes Leben
1949-04 Unser Dasein
1950 – Vivre d’abord – Janvier février beauté et santé
1950 – Vivre d’abord – Janvier février sport
1950 – Vivre d’abord – Mars avril gym
1950 – Vivre d’abord – Mars avril sauna en suède
1950-02 Lebensfreude

juin 4th, 2019

Posted In: Histoire du naturisme, Sport

Leave a Comment

Au début du XIX siècle, un courant de scepticisme, vis-à-vis des thérapies classiques, né en Europe. Cela correspond avec l’apparition des premiers établissements de cures d’hydrothérapie à partir de 1830. L’idée fondatrice de cette méthode est de contrer les dérèglements des fonctions physiologiques (respiration, circulation sanguine, nervosité, sommeil, maladies de la peau, etc.) par le contact avec les éléments naturels, en adoptant une hygiène de vie saine, en vue d’améliorer sensiblement la santé. 

Le point de départ de cette thérapie alternative semble être Vienne et les Etats germaniques. Dès 1820, Vincenz Priessnitz fut le premier à susciter un réel engouement pour ses applications d’eau froide. Il considère que les maladies sont le résultat d’un manque d’hygiène générale.

Les cures comprenaient un ensemble de préceptes en rapport avec l’hygiène et la diététique. Ainsi, chez Arnold Rikli, l’exposition à l’air des hautes montagnes, le sport et une alimentation surveillée sont des éléments primordiaux pour la réussite de la cure. C’est avec cet Autrichien que les cures se sont faites pour la première fois nues, vers 1860, notamment lors de « bains de lumière » sur les montagnes qui surplombent le centre de Veldes en Slovénie. Tout comme Priessnitz, Arnold Rikli, a une conception naturiste de la médecine. La nature avait selon eux des vertus médicatrices ; elle stimule les forces vitales qui maintiennent les organismes en vie et permet de réguler l’énergie tout en expulsant les matières morbides. 

Les exemples français les plus connus se trouvent à Berck où la Doctoresse Duhamel expose nus à l’air marin des enfants atteints de rachitisme en 1857, Arcachon, dans les années 1860, qui deviendra un lieu de traitement pour les tuberculeux, Hyères où en 1880 le Docteur Vidal fonde un sanatorium de thalassothérapie et également à Marseille avec l’abbé Legré. Œuvrant pour une réhabilitation du corps dans son ensemble, ce discours militant hygiéniste, avec l’appui de la philosophie des Lumières, correspondra en France en une forme de contestation de la religion, de la vie mondaine et de la bourgeoisie hypocritement pudibonde.

Non seulement ces considérations hygiénistes étaient proches des premiers naturistes, mais en outre l’hydrothérapie permettait à la population de prendre conscience de l’existence de la peau, autrefois honteusement cachée sous des couches de vêtements, et de la nécessité de se laver régulièrement.

Adoptant des principes hygiéniques de la médecine Hippocratique, certaines critiques de la société moderne se retrouveront dans les premiers livres naturistes du XXesiècle. Par exemple, on retrouve en 1843 chez le Dr Geoffroy, dans son livre « Thérapeutique et diététique de l’eau froide », une critique sévère des vêtements, des lits trop couverts, des logements vétustes et fermés. Ambroise Paré et Montaigne dénonçaient déjà le port du corset. Dans un élan de contestation générale, les adeptes du Kneippisme s’opposaient également aux modes vestimentaires qui tourmentent et déforment les corps. Cette interprétation d’une santé tributaire d’une bonne hygiène de vie est un tournant dans la science médicale du XIXesiècle et sera à la base de la pensée des médecins naturistes du XXesiècle. 

Beaucoup de médecins ont remarqué après examens, lors de traitements de tuberculoses par héliothérapie, des effets particulièrement bénéfiques, comme la résorption du liquide des péritonites tuberculeuses, accompagnée d’une augmentation de l’appétit chez les patients. L’ensemble entraînait une meilleure résistance des os avec une calcification de meilleure qualité [1].

Le Dr Pathault, ancien interne des hôpitaux de Paris et lauréat de la faculté, disait à propos de l’héliothérapie en 1933 dans « Vivre Santé-Joie-Beauté » :

« On peut affirmer que dans aucune branche de la médecine, aucune méthode thématique n’est appuyé sur un aussi grand nombre de faits tous concordants, tous démonstratifs. On peut affirmer qu’aucune méthode ne repose sur des bases scientifiques aussi solides, aussi bien établies sur un nombre considérable de travaux de tout ordre. On peut affirmer qu’alors que tant de brillantes théories médicales n’ont qu’une existence éphémère, les bases théoriques de l’héliothérapie ont résisté victorieusement à l’épreuve redoutable du temps et ne peuvent être considérés comme une mode passagère. »

Les espoirs de Poucel se portaient surtout sur les atouts de notre région méditerranéenne, plutôt que sur l’attente d’une décision politique visant à créer des complexes sportifs pour tous. A ce titre, le bain, étant associé à l’hydrothérapie, Marseille et sa région avaient tout le potentiel pour être la pierre angulaire des réalisations gymniques et hygiénistes.

« Cet état presque paradisiaque suscite chez tous une étonnante sensation de bien-être, une animation et une conscience de soi supérieures. » [2]

Poucel avait une idée précise de l’usage du bain dans le cadre thérapeutique. Il se devait d’être plus actif que de simples affusions (application d’eau sur une partie du corps avec un tissu mouillé). Il fallait associer cette immersion dans l’eau à des exercices et assouplissements. Le corps, ainsi plongé dans un élément qui le soustrait à la pesanteur, travaille sans effort et se laisse masser. La natation permet l’assouplissement des articulations, la décontraction des muscles et des nerfs. Il était beaucoup plus sceptique sur la pertinence de thérapeutes du XIX siècle qu’on vient briévement d’aborder à la suite d’incidents survenus dans des sanatoriums d’altitudes sur de malheureux tuberculeux qu’on exposait nuit et jour à l’extérieur à cause de doctrines extrêmes et mal maitrisées. 

Par Bruno Saurez


1934.04.01 – Vivre santé

[2]      Arnold Rikli, considéré par Poucel comme le père de l’héliothérapie

[1]      Remarques rapportées par le Pr Leriche

mai 30th, 2019

Posted In: Histoire du naturisme, Santé

Leave a Comment

mai 5th, 2019

Posted In: Ecologie, Santé

Leave a Comment

Les espérantistes et l’ANP

Connaissez-vous l’Esperanto ? L’Espéranto est la langue universelle crée il y a un peu plus d’un siècle par le Dr. Zamenhof pour être la langue auxiliaire de tous. L’objectif de l’Esperanto est d’aller vers la paix entre les peuples en proposant une langue universelle équitable, facile à apprendre pour la compréhension de tous.

Les valeurs de l’Espéranto et du naturisme se rejoignent tout à fait ! Dans l’un comme dans l’autre, on considère que le respect des autres est essentiel. Le naturisme passe par la nudité pour recréer le lien entre l’homme et la nature, l’Espéranto passe par la langue internationale pour fortifier le lien entre les hommes. 

Le monde de l’Espéranto est riche d’associations. En particulier, INOE (Internacia Naturista Organizo Esperantista – Association Naturiste Espérantiste Internationale) se donne pour vocation de fédérer les naturistes espérantistes et de faire la promotion du naturisme et de l’Esperanto. 

L’ANP est l’association naturiste qui compte le plus d’Espérantistes de par le monde et Esperanto Provence est la fédération régionale espérantiste qui compte le plus grand nombre de naturistes. Sans doute une part de responsabilité vient de quelques espérantistes naturistes avides de faire partager leurs bonheurs à leurs amis … 

Depuis peu, l’ANP et Esperanto Provence ont un nouveau record: plusieurs administrateurs d’INOE (Internacia Naturista Organizo Esperantista – Association Naturiste Espérantiste Internationale) en sont membres: Rosy Inaudi est secrétaire de l’association et Thierry Spanjy en est le président. 

Le naturisme et l’Espéranto gagnent toujours plus de reconnaissance : lors du gala de natation d’INF-FNI en octobre prochain à Paris, les espérantistes seront pour la première fois représentés au même niveau qu’une nation. L’équipe internationale Esperanto vont être en compétition avec les français, les allemands, etc…. 

Plus d’informations sont disponibles en Esperanto (et un peu en français) sur le site d’INOE : 

https://www.esperanto-naturismo.orget sur la page Facebook : https://www.facebook.com/pg/Internacia-Naturista-Organizo-Esperantista-1824678637805664/about/?ref=page_internal


Esperantistoj kaj ANP

Ĉu vi konas Esperanton? Esperanto esta sla internacia ligvo kreita antaŭ iom pli ol unu jarcento de la Doktoro Zamehof por esti la helpa lingvo por ĉiuj. La celo de Espranto estas progresi al paco inter lapopoloj propoannte universalan kaj justan lingvon, kiu estas facile lernebla por ke ĉiuj komprenu.

La valoroj de Esperanto kaj naturismo tute kunigas! En ambaŭ, respekto al aliaj estas konsiderata esenca. Naturismo uzas nudecon por rekrei la ligon inter homoj kaj naturo, Esperanto uzas la internacian lingvon por plifortigi la ligojn inter homoj.

La mondo de Esperanto estas riĉa je asocioj. Specife, INOE (Internacia Naturista Organizo Esperantista) celas kunigi Esperantajn naturistojn kaj antaŭenigi naturismon kaj Esperanton.

ANP estas la naturisma asocio kun la plaj grado kvanto de esperantistoj en la mondo kaj Esperanto-Provenco estas la Esperanta regiona federacio kun la plej granda nombro de naturistoj. Sendube parto de la respondeco venas de iuj naturismaj esperantistoj kiuj volis dividi sian feliĉon kun siaj amikoj …

Lastatempe, la ANP kaj Esperanto-Provence havas novan rekordon: pluraj INOE-estraranoj (Internacia Naturista Organizo Esperantista) estas membroj: Rosy Inaudi estas sekretarino de la asocio kaj Thierry Spanjy estas la prezidanto.

Naturismo kaj Esperanto ĉiam ricevas plian agnoskon: dum la venanta naĝkonkurso organizita de INF-FNI en Oktubro en Parizo, esperantistoj estos unuafoje agnozkita samnivele ol nacioj. La Esperanto internacia teamo konkursos kontraŭ la francoj, la germanoj, ktp. 

Pli da informoj disponeblas esperante (kaj iom france) sur la retejo de INOE : 

https://www.esperanto-naturismo.orgkaj sur ĝia Fejsbuka paĝo: https://www.facebook.com/pg/Internacia-Naturista-Organizo-Esperantista-1824678637805664/about/?ref=page_internal

mai 5th, 2019

Posted In: Association Naturiste Phocéenne, Culture, Naturisme

Leave a Comment

Depuis en matière de pudibonderie, on a rarement fait mieux. Extrait de la Revue de l’Alliance nationale pour l’accroissement de la population française.

avril 28th, 2019

Posted In: Histoire du naturisme, La pudeur, Liberté, Politique, Société

Leave a Comment

1928.10.15 – Le Matin
1928.10.16 – l’écho d’Alger
1928.11.06 – Le Matin

avril 24th, 2019

Posted In: Histoire du naturisme, Naturisme en liberté

3 Comments

Page suivante »
css.php